Vous aimez le Barça, le Bayern, Arsenal ou le Real Madrid ? Alors entraînez avec la Méthode Plaisir & Performance !

Connaissez-vous François Keiffer ? C’est un entraîneur comme nous, amoureux du foot et surtout du beau foot qui gagne ! Il est entraîneur depuis l’âge de 16 ans et très tôt il s’est intéressé aux méthodes des plus grands clubs de football tel que Barcelone ou Arsenal. Il a même étudié les méthodes d’enseignement pour permettent aux enfants de penser par eux-mêmes afin de développer leur intelligence et un esprit créatif. Son but était que l’enfant apprenne par lui-même et pense par lui-même.

Du coup il a fait un mix entre ces enseignements et le football et en a fait une méthode qui procure du plaisir aux joueurs et aux parents (car ses équipes jouent un très beau football) mais aussi qui gagne. Il a même écrit un livre “Méthode Plaisir & Performance” (MPP) dont la préface a été faite par Arsène Wenger lui-même. Il a même été reçu par Wenger au centre d’entraînement d’Arsenal car le coach alsacien a adoubé sa méthode.

D’autres grands coachs comme Michel Hidalgo ont témoigné dans son livre. Il a tellement eu de bons résultats et une excellente réputation grâce au beau football développé qu’il intervient régulièrement sur RMC (avec Jean-Michel Larqué) ou encore sur Eurosport.

Plusieurs de ses anciens joueurs sont professionnels comme par exemple Belhanda (ex-Montpellier) ou Maxime Blanc (ex-Evian Thonon Gaillard et aujourd’hui Arles Avignon). Personnellement je suis un adepte de la Méthode Plaisir & Performance (MPP). Je l’ai testé la première fois après avoir lu son livre il y a six ans de cela. Mon équipe était classé 9ème sur 12. Nous avions du mal à proposer du jeu et nous jouions un football “basique” (kick and rush).

Je pensais mes joueurs étaient limités techniquement et je craignais de ne pas pouvoir nous maintenir dans la division. Puis j’ai appliqué les principes de la  Méthode Plaisir & Performance (MPP) lors de la trêve de Décembre et trois semaines plus tard nous reprenions le championnat.

Nous avons été invaincu lors de la phase retour et nous avons fini second à deux points de l’accession. L’équipe jouait très bien, monopolisait le ballon et dictait son rythme. Nous pressions très haut sur le terrain ce qui nous permettait de récupérer le ballon très vite. Nous avons marqué 22 buts sur la phase retour et encaissé seulement 5. Mais surtout les joueurs se coachaient eux-mêmes, étaient responsables et intelligents dans le jeu.

Et c’était agréable de recevoir des louanges de la part d’entraineurs ou de parents de l’équipe adverse sur notre jeu de qualité et beau à voir :-)

Personnellement cela va valu une promotion et j’ai pris l’équipe de deux divisions supérieures. Nous avons fait une très bonne saison et développer un très beau jeu. Les joueurs étaient heureux toute la saison car ils prenaient du plaisir à l’entraînement qui était basé sur des jeux réduits et lors des matchs également.

J’ai également appris grâce à la Méthode Plaisir & Performance (MPP) à prendre du recul lors des matchs : j’ai arrêté d’être surexcité sur le banc de touche. Je restait calme, analysait le match et posait les bonnes questions à la mi-temps pour faire réfléchir mes joueurs sur les modifications à apporter pour marquer et gagner le match. J’avais vraiment le sentiment d’aider mes joueurs !

François m’a permis de diffuser sur le blog une vidéo de sa formation qu’il a donné l’année dernière sur les terrains d’Arles-Avignon. Il présente sa méthode et ses principes.

http://www.dailymotion.com/video/x1d8m9n http://www.dailymotion.com/video/x1d8nh1

Pour résumé voici quelques principes de la Méthode Plaisir &  Performance (MPP) : Voici quelques objectifs génériques de La Méthode qui permet à chacun d’exprimer de façon optimale ses compétences. Avec la grande différence sur la méthode dite « traditionnelle », d’aller beaucoup plus vite en termes d’acquisition de savoir faire.

  • Développer l’autonomie du joueur dans ses choix de jeu en lui donnant la parole. 
  • Optimiser l’adaptation du joueur aux différents systèmes de jeu, par un enseignement  appelé « ouvert ».  
  • Solliciter la réflexion du joueur, pour une meilleure implication. 
  • Favoriser la progression technique et tactique du joueur, au travers de la découverte de situations. 
  • Accélérer sa compréhension des objectifs fixés par l’entraîneur, en impliquant le joueur à un projet commun. 
  • Développer la cohésion des joueurs avant/pendant/après les rencontres, en pratiquant « l’interactivité positive ». 
  • Proposer un système de jeu ou le plaisir sera l’élément de base de La Méthode.  
  • Développer la créativité du joueur en le libérant du poids du résultat. 
  • S’inspirer lors de nos séances d’entraînements, des constats du football de rue. 
  • Apprendre le football au travers d’une seule et unique philosophie, le beau jeu.

Dans un prochain article je mettrais en ligne un exemple d’une séance d’entraînement avec la  Méthode Plaisir & Performance (MPP) et une vidéo pour l’illustrer. Cliquez ici pour voir des témoignages d’entraîneurs de foot qui ont entraînent avec la MPP Que pensez-vous de la MPP ? Laissez-moi votre commentaire dans la zone ci-dessous.

Lire la suite

N’ayez-plus peur de prendre des décisions risquées dans votre coaching ! Suivez l’exemple de Louis Van Gaal

Avez-vous vu le match des Pays-Bas contre le Costa Rica ? Et la décision de Louis Van Gaal de faire rentrer son gardien remplaçant pour les tirs au but ?! Je pense que c’est tout simplement la décision la plus courageuse de ce tournoi. 

Louis Van Gaal a toujours été l’un de mes mentors. Pourquoi ? Parce qu’il a une philosophie de jeu offensive et qu’il est très bon dans coaching. Par exemple il peut écarter un joueur qui se prend pour une star et qui ne rentre pas dans le collectif. Ou encore lancer des jeunes joueurs techniques et intelligent à des postes clés, de jouer l’un des plus beaux football (offensif et bien organisé) et de prendre des décisions que aucun autre coach ne prendrait.

Alors oui si cela n’avait pas marché il se serait fait incendier. Mais vous croyez vraiment qu’il pense à cela quand il aligne un 3-4-3 contre le Costa Rica en Coupe du Monde ou qu’il change de gardien en plein match. Non !! Comme il l’a dit, il a bien analysé son effectif et a mis en place un système et une philosophie de jeu adapté aux qualités de ses joueurs. Et c’est bien là l’idée principale : JOUER SUR SES QUALITES, celles de ses joueurs.

En faisant cela, vous joueurs seront mis dans de bonnes conditions pour jouer en totale liberté et ils seront créatifs. Regardez la coupe du monde que fait Robben !! Van Gaal a modifié son système pour s’adapter à ses joueurs. Et quel résultat car l’équipe est assez jeune de moyenne d’âge !

Alors vous aussi arrêtez d’avoir peur de ce que vont penser les autres et osez mettre sur pied une équipe jouant sur ses qualités. Jouer pour GAGNER, pour marquer un but de plus que l’adversaire.

Van Gaal a également fait preuve de beaucoup d’intelligence dans son coaching lorsqu’il a – à plusieurs reprises – changer son système tactique lorsque son équipe n’arrivait pas à maîtriser le ballon et imposer son jeu.
Il n’a pas eu peur de remettre en cause son plan de jeu initial et de passer en 4-3-3 (contre l’Australie) ou bien en 4-2-4 et d’envoyer de longs ballon devant (contre le Mexique) car il avait vu des faiblesses de la défense adverse dans ce domaine.
N’ayez pas peur de changer quand les choses ne vont pas bien pour votre équipe. Vous aiderez ainsi votre équipe. Les joueurs attendent cela de leur coach.

Oseriez-vous faire des changements inattendus ? Oseriez-vous titulariser des joueurs techniques, intelligents et créatifs ? Oseriez-vous demander à votre équipe de chercher le deuxième but plutôt que de défendre votre maigre avantage ?

Sachez une chose : si VOUS n’avez pas PEUR de jouer alors vos joueurs n’auront pas peur et vous serez surpris des résultats !

Alors oui vous pouvez dominer et prendre un but sur un contre. Mais soyons sérieux combien de fois cela va vous arriver dans la saison ? Et cela arrive à n’importe quelle équipe d’être dans un mauvais jour.

Regardez dans les vidéos ci-dessous l’équipe de U11 de mon ami François Keiffer. Regardez ces petits n’ont pas peur de jouer, de ressortir le ballon, de se créer des occasions… Et l’adversaire coure après le ballon.

http://www.dailymotion.com/video/xfh4ov http://www.dailymotion.com/video/xfh5zd

Savez-vous comment ces jeunes arrivent à aussi bien jouer ? Tout simplement parce que François Keiffer n’a pas PEUR de bien JOUER et de GAGNER.

Alors allez-vous demander à votre équipe de prendre les choses en main ? Laissez-moi vos impressions dans les commentaires ci-dessous.

 

Lire la suite

4 circuits training avec ballon pour la reprise des entraînements de foot

C’est bientôt la reprise des entraînements et chaque saison chacun d’entre nous se demande comment préparer son équipe pour qu’elle soit au top pour le premier match de la compétition. Il faut à la fois que votre équipe soit prête physiquement mais aussi techniquement et tactiquement. 

Nous allons donc aborder dans les semaines à venir une série d’exercice qui va vous aider à bien préparer votre saison. Je suis personnellement partisan de la préparation avec ballon. J’ai l’habitude de dire qu’un pianiste apprend à jouer du piano en jouant sur un piano. C’est la même chose au football.

C’est pourquoi je vais vous proposer une série d’exercices de foot travaillant à la fois l’aspect physique, technique et tactique.

Voici ici 4 circuits training qui ont pour objectif le développement de l’endurance, de l’agilité et de la puissance.

Circuit training dendurance

L’objectif de ces exercices est de travailler l’endurance et la répétition des efforts au travers de jeux réduits.

1. 4v4 et agilitélatérale

1

Organisation :

3 équipes de trois joueurs.Deux équipes jouent un 4v4 sans gardien dans la partie central du terrain (cf. dessin ci-dessus) pendant que la troisième équipe effectue un travail d’agilitélatérale.

4v4 :

Jeu sans gardien ce qui permet le travail du pressing défensif. Le joueur le plus proche du ballon doit vite cadrer le porteur adverse pour ne pas qu’il puisse marquer de loin. Limiter le nombre de touche balle pour que les joueurs soient toujours en mouvement et donc travailler l’endurance.

Agilité:

Le travail d’agilitése fait une distance de 15m. Trois joueurs se placent derrière le cône rouge et un jouer àl’opposéavec un ballon. Le joueur A part du cône, effectue du skipping latéral (sautillement sur place entre chaque échelle) puis àla sortie redouble la passe (àune distance de 5m) avec le joueur B.

A prend la place de B qui lui va se placer derrière le cône rouge.

Progressions :

Vous pouvez changer le geste technique final une fois que chaque joueur a fait 5 ou 6 passages.

Exemple de thème technique après le skipping latéral :

-    passe du droit

-    passe du gauche

-    remise coup de pied

-    contrôle poitrine – remise coup de pied (joueur B effectue une touche)

-    remise coup de pied (joueur B effectue une touche)

-    remise de la tête

-    etc

Durée :Faire des séquences de 4’30 min puis changer les équipes avec 30 secondes de repos.

2. 4v4 et saut de haie

exercice de foot

Même organisation et même consignes que l’exercice précédent sauf que dans cet exercice la troisième équipe effectue des sauts par dessus les haies puis redouble la passe.

Làaussi changer le thème technique après 5 passages par joueur.

3. Jeu réduit et vitesse-endurance

exercice de foot

Deux équipes s’affrontent dans la partie central. Au signal du coach tous les joueurs courent jusqu’au point de départ (déterminépar le coach) ici « START/FINISH »sur le dessin ci-dessus.

Une fois les joueurs regroupés et au deuxième signal du coach, ces derniers effectuent un tour du terrain complet àhaute intensité.

Séquence :  3 minutes de jeu + tour de terrain.

Série : 4 séquences

Repos : 1’30 min de repos entre chaque série.

Circuit training: Vitesse, Puissance et Agilité

Objectifs de ce circuit training :

-     agilité et changements rapides de direction (appuis)

-     technique et coordination

-     puissance explosive

-     travail technique : têtes, jeu en une touche (une-deux/remise) et tirs

Organisation :

Le circuit training se déroule aux alentours de la surface de but comme indiquésur le dessin.

Il y a trois ateliers et un minimum de 4 joueurs par atelier + 1 gardien.

exercice de foot

5

Station 1 (représentésur le côtégauche du dessin), placer des cônes comme indiquésue le dessin, le premier à5m de l’extérieur de la surface de but. Un groupe de joueurs se tiennent derrière ce cône. Les cônes sont à3m de distances les uns des autres.. Un des joueurs du groupe se tient sur la ligne de but avec un ballon au pied.

Au signal, le joueur A effectue un travail d’appui – slalom de cône àcône puis redouble la passe avec le joueur B. L

Le joueur qui vient de terminer la séquence prend la place du joueur sur la ligne de but et ce dernier rejoint le groupe d’en face en sprintant.

Station 2 (représentéau centre du dessin). Le premier joueur court jusqu’àl’échelle puis prend un appui en alternance (un pied par échelle). A la sortie il accélère, reçoit une passe du joueur au point de penalty. Il contrôle et frappe au but.

Le joueur qui vient de tirer prend la place du passeur et ce dernier rejoint le groupe en face en sprintant.

Station 3 (représentésur le côtédroit du dessin). Le premier joueur court jusqu’àla première haie puis effectue un saut de haie. A la sortie des haies il accélère puis reçoit un ballon en l’air du joueur sur la ligne du but. Le joueur remise de la tête puis prend la place du passeur.

Le passeur rejoint le groupe en face en sprintant.

Et vous comment avez-vous préparé votre pré-saison ? Avec ballon ou sans ballon ? Laissez moi votre avis dans la zone commentaire ci-dessous. 

Lire la suite

Coupe du Monde : retour aux meneurs de jeu (les vrais) ! Oseriez-vous revoir votre tactique ?

J’observe cette Coupe du Monde 2014 et le moins que je puisse dire est qu’elle est superbe ! Le niveau de jeu de la plupart des équipes est très bon et très agréable à regarder.

Et d’après ce que j’ai pu observer, les équipes qui ont passé le premier tour sont celles qui ont le mieux utilisé le ballon et le pressing collectif.

Ce que j’entends par “les équipes qui ont le mieux utilisé le ballon” est les équipes qui ont su aussi bien jouer en attaque placée qu’en attaque rapide.
En d’autres termes les équipes qui ont su garder le ballon en attaque placée (avec un bon jeu de position) mais aussi mener des contre attaques fructueuses en moins de sept secondes et en moins de 3 ou 4 passes.

Et c’est le signe des équipes intelligentes : celles qui savent jouer tous les styles de qfootball et pas qu’un seul. Et ces équipes telles que la Colombie (une des mes préférées -:)), les Pays-Bas, l’Allemagne et même la France ont un seul point en commun : un meneur de jeu. Un vrai. Un joueur intelligent capable de dicter le rythme, de créer des espaces et des décalages.
Il y a bien sûr Messi mais aussi Muller, Rodriguez, Valbuena, Alexis Sanchez, Sneijder, Robben et bien d’autres.

Ce sont des Joueurs techniquement très bon : il est difficile de leur prendre le ballon. Ils jouent souvent dans l’axe en numéro 10 et l’équipe tourne autour de lui.

On revient à la belle époque de l’Ajax de Louis Van Gaal, du Barca de Johan Cruyff, de l’Argentine avec Maradona, etc.

Je suis content que cette coupe du monde soit belle et attractive. Je vous encourage vivement à chercher votre numéro 10 parmi vos joueurs et lui donner la responsabilité du jeu.

Attention ce n’est pas parce que vous avez un numéro 10 qu’il faut attaquer à tout va.

Il faut trouver l’équilibre pour bien jouer ET GAGNER.

Pour cela vous pouvez instaurer des règles simples au sein de votre équipe comme par exemple que quatre joueurs restent en permanence derrière le ballon. Réfléchissez avec votre équipe (regardez pourquoi il est nécessaire de faire participer votre équipe  la MPP de François Keiffer) à des règles simples pour à la fois jouer un football attractif et gagner. En d’autres termes jouer un football pour marquer, un football qui va de l’avant et qui GAGNE.

Alors ma question est la suivante : OSERIEZ-VOUS revoir votre copie et mettre sur pied une équipe intelligente ? Une équipe qui prend les choses en main, qui n’attend pas et surtout qui GAGNE ?

Laissez-moi votre réponse dans les commentaires ci-dessous et dites-moi comment vous compter faire jouer votre équipe pour la saison à venir ?

Lire la suite

Préparez votre nouvelle saison : préparation physique en football et planification des matchs amicaux

Dans ce second article qui va vous aider à préparer votre nouvelle saison nous allons  parlé de la programmation de la pré-saison et notamment de la préparation physique avec des exercices de foot avec ballon mais également de la programmation des matchs amicaux.Une bonne programmation est la clé d’une bonne préparation physique en football. C’est sûrement la clé d’un bon début de saison .

(suite…)

Lire la suite

Préparez votre nouvelle saison: la remise en question de l’entraîneur de foot

logocif

Comment bien préparer votre nouvelle saison : entrainement de foot, exercice de foot et management de votre équipe. Tous les points essentiels.

 

Cet article fait partie d’une longue série qui a pour objectif de vous aider à préparer au mieux la saison à venir.

Nous sommes dans une période cruciale pour les entraîneurs de foot. En effet la saison s’est achevé il n’y a pas si longtemps. Il est alors d’en faire le bilan d’en tirer les points positifs (ce qui a marché) et les points négatifs (échecs, domaines où l’on a été mal à l’aise, problèmes survenus dans la saison, etc.).

La remise en cause objective est nécessaire pour tous les entraîneurs de football quelque soit le niveau que ce soit un pro, un entraîneur d’un centre de formation ou bien d’une équipe de foot amateur. (suite…)

Lire la suite

Séance de Claudio RANIERI, AS MONACO FC

Etant supporter de l’AS Monaco depuis l’époque où Arsène Wenger entrainait, je suis donc régulièrement l’actualité du club princier. Et pour tout vous dire j’ai été impressionné par la gestion de l’équipe de Claudio Ranieri. Il  avait cette saison près de 30 contrats pro dans son effectif. C’est énorme pour un club de Ligue 2 (et qui ne joue pas de coupe européenne) !

Et ici sur la Côte d’Azur tout le monde s’accorde à dire que le coach italien a bien tenu ses joueurs. J’ai été voir quelques matchs de Monaco.

Résultat ; une équipe séduisante voire très offensive alignée en 4-4-2 ou plutôt un 4-2-4 car il y avait près de 4 attaquants alignés au coup d’envoi. Et une très bonne organisation défensive avec un bloc assez haut et un pressing agressif dès la perte du ballon. C’est ainsi qu’il y a une petite dizaine de jours le site de l’As Monaco a mis une courte vidéo qui explique la méthode du coach italien.  (suite…)

Lire la suite

2v1 en situation réelle

Pour marquer un but il faut avant créer un décalage c’est-à-dire chercher un espace où l’adversaire sera pris à défaut. Pour créer les décalages il faut souvent créer une supériorité numérique dans la zone où se trouve le ballon. C’est ce que le Barça de Pep Guardiola faisait de mieux : toujours avoir un homme de plus dans la zone où se trouve le ballon. Par exemple jamais un joueur du Barça se retrouve seul face à un adversaire. Il y a un coéquipier qui vient rapidement créer un 2v1 pour créer justement le décalage. Il y a trois adversaires dans la zone alors il y a forcément 4 joueurs du Barça. Tout cela pour dire que la supériorité numérique est très importante voire cruciale dans la conservation du ballon et dans la progression vers le but adverse. La forme la plus simple à mettre en place avec ses joueurs est le 2v1 : c’est la plus courante en match et c’est la base du jeu offensif. Un fois que vos joueurs maîtriseront le 2v1 ils maîtriseront alors la notion de supériorité numérique et seront capable d’apporter un homme de plus que l’adversaire.

Voici donc un exercice où les 2v1 sont travaillés en situation réelle de match pour remettre les joueurs en conditions de match. Cet exercice travaille également les 2v1 par zone et par poste pour là aussi remettre les joueurs dans le contexte du match.

 

exercice de foot : 2v1 real situations game Italian academy

 

Consignes :

Le terrain est répartit en trois zones avec un défenseur et deux attaquants dans chaque zone (cf. dessin ci-dessus).

Dans la zone centrale (Z2) :un défenseur joue contre un avant-centre et un milieu offensif (un n°10 par ex). Le jeu démarre avec le milieu offensif qui passe à l’attaquant après que ce dernier est fait un appel contre-appel pour semer son défenseur. L’attaquant est au départ dos au but pour simulation une attaque placée dans le jeu réel. Après sa passe le milieu offensif fait un appel pour se rendre disponible et créer une situation de 2v1. L’objectif est de battre le défenseur et de passer la ligne des 18m. Le joueur défensif qui entre dans la zone neutre (ZN) doit obligatoirement tirer depuis cette zone (il n’a pas le droit de tirer au but après cette zone). Le défenseur ne peut pas entrer dans la zone neutre (ZN).

 

Dans les zones latérales (Z1 et Z3) : un défenseur latéral (L) et un milieu latéral ou ailier (M) joue contre un défenseur. Le jeu démarre avec le milieu  qui passe au latéral. M se rend disponible pour créer un 2v1 avec un dédoublement (passage dans le dos)  ou éliminer l’adversaire par un une-deux ou bien par une action individuelle. L’objectif est de passer la ligne des 18m (en jaune) et entrer dans la zone neutre (ZN), et au drapeau centrer pour le gardien.

Coaching : 

- L’attaquant et le milieu offensif doivent créer de l’espace en effectuant des faux appels et des appels contre-appels avant de recevoir.

- Soutien, communication, être vu et timing des courses sont indispensables pour éliminer et attaquer rapidement.

Que pensez-vous de cet exercice ? Pensez-vous l’essayer avec vos joueurs ? Avez-vous des variantes à apporter ? D’autres questions ? N’hésitez pas à laisser vos commentaires dans la zone des commentaires ci-dessous !

 

 

 

Lire la suite

Ajax Amsterdam : exercices de passes pour 4-3-3 ou 3-4-3

Voici un exercice de l’école Ajax Amsterdam. Louis Van Gaal et Johan Cruyff l’utilisait souvent lorsqu’ils étaient coach de l’Ajax. Aujourd’hui cet exercice est pratiqué sur tous les terrains des Pays-Bas. Il s’agit d’un exercice de passe  en rapport avec le 4-3-3 ou le 3-4-3. Les joueurs sont disposés en fonction du schéma tactique (voit positions des jours sur le dessin ci-dessous). L’exercice convient à toutes les catégories à partir des U11. 

exercice de foot : Ajax 10 passes combination

Consignes :

- Deux buts sont disposés sur la ligne médiane et les joueurs sont placés comme indiqué sur le dessin. Alterner côté droit et côté gauche.

- C’est un circuit en passe et va.

- Le joueur A passe à B (1). B passe à C (2) qui remise à A (3). A passe à D (4) qui remise en une touche à B (5). B joue alors un une-deux (6) dans la course de D. D joue ensuite un une-deux avec E (7 et 8) puis passe dans la course de E qui a appelé le ballon (9). E tire au but (10).

- Rotation des joueurs : A en B, B en C, C en D, D en E, E en A.

Coaching : 

- Toujours effectuer un appel contre-appel avant de recevoir le ballon

- Passe au sol sans rebond et avec le plat du pied. “Claquer” la passe.

- Rapidité et fluidité : passe en une touche de balle, deux maximum.

- Regarder avant de recevoir pour anticiper et regarder la position du partenaire. Très important pour le jeu à une touche de balle.

- Les épaules tournées vers le joueur à qui on va faire la passe (se mettre face au jeu) avant de recevoir.

Variantes : 

- Réduire la distance entre les joueurs (jeu court et circulation rapide)

- Augmenter la distance entre les joueurs (jeu long et direct)

 

Que pensez-vous de cet exercice ? Pensez-vous l’essayer avec vos joueurs ? Avez-vous des variantes à apporter ? D’autres questions ? N’hésitez pas à laisser vos commentaires dans la zone des commentaires ci-dessous !

 

Lire la suite