Séance de José Mourinho

Voici une séance d’entraînement de José Mourinho avec le Real Madrid. Cette séance a été réalisée lors du stage d’avant saison aux Etats-Unis.

L’objectif premier est bien évidemment le travail physique mais également le travail tactique avec comme objectif la mise en place du modèle de jeu à savoir le 4-2-3-1. Pour rappel Mourinho utilise et est le précurseur de la méthode Périodisation Tactique.

Exercice 1 : Ateliers physique et jeu réduit.

Les joueurs changent d’atelier toutes les 4 minutes pour ainsi garder le rythme et ne pas baisser dans l’intensité.

Atelier 1 : Le joueur bleu passe au joueur jaune. Le bleu effectue du skipping (échelle) puis passe entre les mannequins. Il reçoit le ballon du jaune. Il passe en touche au second joueur jaune puis saute par dessus les haies. Il reçoit le ballon du second joueur jaune, contrôle et tire au but.

Ensuite il prend son ballon et dribble rapidement jusqu’au prochain départ (flèche orange) et recommence l’exercice dans l’autre sens.

Atelier 2 : Jeu réduit 5 contre 5. Jeu libre mais le jeu en une touche de balle est recommandé. Le terrain est vraiment étroit et compact. Le match est très intense et compétitif, les joueurs ne peuvent se cacher ou rester immobile de ce fait.

Coaching : qualité technique, jeu rapide et de l’intensité sont encouragés à tout moment.

Cette partie dure 20 minutes avec toutes les 4 minutes des changements d’atelier.

Exercice 2 : Combinaisons offensives 4-2-3-1

Durée : 20 minutes

Objectif : circuit de relance à partir des défenseurs

Combinaison n°1 : Les joueurs réalisent le circuit indiqué sur le dessin ci-dessous.

Coaching :

- Appel contre-appel avant de recevoir

- Ouvrir son corps et ses épaules face au jeu avant de recevoir le ballon

- 2 touches maximum pour une circulation rapide

Combinaison n°2 : Les joueurs réalisent le circuit indiqué sur le dessin ci-dessous.

Coaching :

- Appel contre-appel avant de recevoir

- Ouvrir son corps et ses épaules face au jeu avant de recevoir le ballon

- 2 touches maximum pour une circulation rapide

Faire chaque combinaison des deux côtés.

Exercice 3 : Jeu 7v7 + 3 jokers

Le terrain est étroit et compact pour favoriser le jeu court et rapide.

Les joueurs sont encouragés à trouver les jokers avant de marquer.

Deux jokers sur les côtés et un dans l’axe.

Système de jeu : 4-2-1

Coaching :

- Qualité des passes, contrôles et tirs

- Jeu rapide et court (2 touches)

- Mouvement

- Trouver les jokers pour la avoir la supériorité numérique

- Les jokers doivent être vus et se déplacer dans les intervalles

Durée : 20 minutes (changer les jokers toutes les 3 minutes)

Exercice 4 : Travail spécifique des milieux de terrain

Seuls les milieux de terrain réalisent cet exercice.

Les milieux effectuent la combinaison indiquée sur le dessin ci-dessous.

Coaching :

- Appel contre-appel avant de recevoir

- Ouvrir son corps et ses épaules face au jeu avant de recevoir le ballon

- Jeu en une touche de balle

- Qualité du centre

- Timing de l’ailier opposé qui rentre dans la surface

Puis les joueurs réalisent un retour au calme avec des étirements.

Mourinho ne parle pas beaucoup pendant les exercices. Ils profitent des pauses pour demander l’avis de ses joueurs sur les exercices et sur les points à améliorer. Et si pendant un exercice il a des consignes à donner à l’un de ses joueurs, il sort ce dernier du jeu pour lui parler et lui expliquer ce qu’il veut. Puis deux minutes après il ré-entre son joueur.

Mourinho ne crie pas et parle très peu pendant les exercices. Il ne veut pas déconcentrer ses joueurs et casser le rythme et l’intensité. Souvent pendant les pauses il dit à ses joueurs “Je veux plus”.

Que pensez-vous de cette séance ? A votre avis pensez-vous pouvoir faire cette séance avec vos joueurs ? Avez-vous des questions sur les exercices ? N’hésitez à me laisser vos impressions dans la zone des commentaires ci-dessous.

Lire la suite

Séance d’entraînement : jeu vers l’avant et profondeur

L’année dernière le Real Madrid de José Mourinho a été champion d’Espagne. Son jeu était différent du Barça. Alors que le jeu catalan est fait de passes, de mouvements et de patience, le jeu du Real Madrid est tourné vers l’avant.

En effet le Real se projète très vite vers l’avant lorsqu’il récupère le ballon. Lorsque je regardais les matchs du Real je me suis aperçu qu’après avoir récupéré le ballon dans son dernier tiers défensif, il pouvait être en moins de 4 passes (!) devant le but adverse avec 4 à 5 joueurs dans la surface alors que quelques secondes avant ils étaient en en train de défendre. Leur capacité à se projeter et être rapidement devant le but était impressionnant.

Ce qui m’a frappé le plus dans le jeu du Real est cette capacité à jouer (très) vite vers l’avant et à être en quelques passes devant le but.

Mais ce qui m’a encore plus impressionné c’est lorsque le Real évolué en attaque placée car l’adversaire était replié dans son camp. A l’inverse du Barça qui chercher à faire sortir son adversaire en faisant tourner le ballon d’un côté à un autre, le Real le fait tourner très peu latéralement. Au contraire il cherche à pénétrer le bloc adversaire (souvent 9 joueurs devant le ballon !) et arriver très vite dans la surface adverse. Le Real fait 3 ou 4 passes latérales puis accélère et en une passe se retrouve dans la surface.

Conclusion : le Real conserve très peu le ballon, cherche à jouer systématiquement vers l’avant. En 4 passes maximum le Real se retrouve dans la surface avec des joueurs qui viennent de loin.

Cette capacité à jouer vite vers l’avant face à un adversaire regroupé et qui attend notre perte de balle pour contre-attaquer est très important. En fait il est important de ne pas perdre le ballon face à ce type d’adversaire car on se retrouverai en infériorité numérique. Mais il est tout aussi important d’avoir la capacité de percer cette muraille car conserver le ballon sans avancer ne sert à rien. Sans tirer au but on ne peut pas marquer ! Alors je ne peux vous conseiller de travailler la possession du ballon mais aussi le jeu vers l’avant pour pénétrer un bloc compact e se retrouver en très peu de passes devant le but.

Je vous présente donc ci-dessous une séance d’entraînement pour travailler la pénétration face une défense regroupée. Cette séance est le fruit de mes observations des équipes telles que le Real Madrid ou encore Manchester City.

C’est la première séance d’une série de trois séances.

Séance 1

1/ Echauffement

3 v 3 + 1 appui profond

3 v 3 dans un espace de 30x20m. Chaque équipe doit trouver son appui profond dans le dos de l’adversaire.

Il faut donc attirer l’adversaire en jouant une ou deux passes puis passer chercher à jouer en profondeur sur la troisième ou quatrième passe.

Coaching :

- prendre toute la largeur pour étirer l’adversaire.

- Jouer rapidement à une ou deux touches de balle.

2/ Jeu des 3 zones

3 zones de 10m.

Les joueurs au milieu sont les défenseurs. Ils se déplacent selon les principes de zone. Ils doivent réduire les distances pour jouer grouper et fermer les intervalles pour empêcher les passes en profondeur.

Les attaquants (en noir) doivent conserver le ballon puis après 3 ou 4 passes chercher à jouer vers l’avant et à pénétrer en passant à leur coéquipier à l’autre bout du terrain.

Les attaquants gardent la balle en mouvement pour créer un espace pour la pénétration à l’autre groupe.

La séquence dure 2 minutes puis changer l’équipe du milieu.

A chaque passe de pénétration réussie , c’est-à-dire quand les attaquants arrivent à trouver l’autre groupe, les défenseurs restent alors 30 secondes de plus au milieu.

Coaching :

- Toujours lever la tête pour voir si un espace est ouvert pour passer à l’autre groupe (passe entre deux dans l’intervalle)

- Communication entre les joueurs

- Chercher les passes entre deux

- Attirer l’adversaire sur un côté (une ou deux passes) puis renverser (troisième passe) et jeu direct vers l’avant (quatrième passe de pénétration).

- Prendre toute la largeur

3/ Exercice technique


Les joueurs sont disposés comme indiqué sur le dessin.

Le joueur 1 passe au joueur 2 qui remise que 1 (une-deux). Le joueur 3 a alors deux options d’appels de balle :

- soit il appelle le ballon vers l’intérieur entre le défenseur central et le latéral, alors le joueur 1 passe entre les deux défenseurs centraux dans la course du joueur 3,

- soit le joueur 3 appelle le ballon le long de la ligne de touche dans le dos du latéral adverse en profondeur, alors le joueur 1 passe entre le défenseur central et le latéral adverse dans la course du joueur 3.

Le joueur 2 et 1 effectuent alors des appels de balle dans la surface de but.

Coaching:

- rapidité des combinaisons

- timing des appels

- Rôle très important du joueur 3 qui détermine la suite de l’action. Ses appels doivent être très rapides

le joueur 3 doit appeler le ballon une fois que le joueur 1 a pris appui sur le joueur 2

- Précision des passes dans la course

4/ Jeu à thème

3 zones de 30 à 35 mètres sur un terrain entier.

8 v 8 + 2 gardiens

Les équipes jouent la possession dans la zone du milieu (comme sur le dessin). L’équipe en possession du ballon doit chercher à un passer en profondeur dans la course d’un joueur qui appelle le ballon dans le dos des défenseurs adverses (ligne en pointillé).

Les défenseurs n’ont le droit de rentrer dans leur zone défensive une fois que le ballon s’y trouve.

Le timing entre l’appel du joueur et la passe doit être parfaite car tout retard ou mauvaise passe peut retarder l’action et profiter au retour des défenseurs et donc avorter l’occasion de but.

Les joueurs doivent essayer de reproduire les combinaisons et appels de balle (soit intérieur soit extérieur) vu dans l’exercice 3 ci-dessus.

Que pensez-vous de cette séance ? Voyez-vous des améliorations à apporter pour travailler plus efficacement les passes de pénétration ?

Dites-moi dans les commentaires ci-dessous ce que vous pensez du jeu vers l’avant très rapide du Real ou de Manchester City ?

Etes-vous d’accord sur le fait que le jeu vers l’avant est important ? Ou bien êtes-vous persuadé que la clé du succès est la possession du ballon ? N’hésitez pas à me laisser votre opinion dans les commentaires ci-dessous.

N’hésitez pas également  à me dire dans la zone des commentaires quels sujets souhaiteriez-vous que je traite dans mes prochains articles.

Amitiés sportives.

Dylan Lienart

Lire la suite

Exercice : 1-2-3 + tir au but PSV

En avril dernier j’ai passé 15 jours aux Pays-Bas pour visiter les centres de formation de l’Ajax, PSV, Feyenoord Rotterdam, Vitesse Arhnem et NEC. Je vous présente un exercice que j’ai vu au centre de formation du PSV Eindhoven est des meilleurs clubs hollandais avec l’Ajax.

Cet exercice a été pratiqué par les U15 du PSV. C’est une combinaison offensive qui est souvent pratiqué dans les catégories de U13 à 17.

Consignes :

Le joueur effectuer un une-deux avec le joueur 2. Puis 1 passe à 3 qui remise en une touche de balle dans la course du joueur 2 qui appelle le ballon dans la surface de but. 2 tire alors au but.

Rotation des joueurs :

1 prend la place de 2, de 2 de 3 et 3 récupère le ballon et va en 1.

Coaching :

- les passes se font en une touche de balle

- qualité des passes (précises, puissantes et au sol)

- qualité du tir (chercher à cadrer avant tout)

Lire la suite

Combinaisons offensives pour 4-4-2

Le 4-4-2 est un des systèmes le plus utilisé en Europe avec le 4-3-3 et le 4-2-3-1.

Je vous présente ici deux exercices de combinaisons offensives entre les milieux et les deux attaquants pour déséquilibrer l’adversaire.

L’objectif de cette combinaison est d’attirer l’adversaire d’un côté par des passes courtes puis de renverser le jeu et chercher une situation de centre sur le côté libre.

La coordination des mouvements des deux attaquants est très importante.

Exercice 1 :

Le milieu central passe au milieu latéral (1). Ce dernier prend appui sur l’attaquant qui a décroché puis remet en une touche le milieu central (2 et 3). Le milieu central passe au second milieu (4) qui joue une longue passe en profondeur (5) pour le milieu latéral qui a auparavant appelé le ballon. Les deux attaquants croisent leurs courses pour réceptionner le centre du milieu latéral.

Bien veiller à ce que les attaquants ne soient pas sur la même ligne lors du centre. L’un doit aller au premier poteau et l’autre doit rester en retrait vers le point de penalty ou le second poteau. L’un doit aller en profondeur et l’autre en retrait.

Exercice 2 :

Le jeu démarre avec le milieu latéral qui passe à l’attaquant. L’attaquant remet instantanément au milieu de côté qui remise en une touche vers le milieu axial. Ce dernier passe vers le second attaquant qui a décroché dans le rond central. L’attaquant remise en une touche de balle au second milieu qui écarte en une touche dans la course du milieu latéral. Et là il y a deux options :

  • option 1 : le milieu latéral dribble sur le côté puis centre pour les deux attaquants qui auront croisé leurs courses.
  • option 2 : le milieu latéral passe en profondeur le long de la ligne de touche pour l’attaquant qui appel le ballon vers le côté. Ce dernier va alors centrer pour l’attaquant et le milieu latéral qui a donné le ballon (qui appel vers le but pour jouer le rôle du second attaquant).

Coaching :

  • Tempo des passes
  • Qualité des passes
  • Coordination des mouvements (le bon appel au bon moment)
  • Qualité du centre
  • Faire attention à la bonne exécution des courses croisées

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires ci-dessous pour me dire ce que vous pensez de ces deux exercices ou bien si vous avez des remarques.

Amitiés sportives,

Dylan

COACH DE FOOT

Lire la suite

3 exercices d’Arrigo Sacchi pour travailler le 4-4-2

Je vous présente aujourd’hui une série d’exercices pour entraîner le 4-4-2. C’est un premier article d’une longue série portant sur le 4-4-2

Arrigo Sacchi fut le grand entraîneur du Milan AC des années 90. Il a révolutionné le football. C’est lui qui a inventé la défense en zone et le pressing agressif dans le camp adverse. Il a été le sélectionneur de l’Italie durant la Coupe du Monde 1994 aux Etats-Unis et a perdu la finale contre le Brésil.

Il est également célèbre car il jouait toujours en 4-4-2.

Voici donc trois exercices d’Arrigo Sacchi lors de son passage au Milan AC. Ils ont pour objectifs d’entraîner la défense en zone, le bloc équipe et le pressing agressif.

Exercice 1 :

Placez 6 plots comme indiquer sur le terrain. Leur donner un numéro et en informer les joueurs. Les joueurs se placent en 4-4-2 au centre du terrain.

Le coach appelle un numéro et les joueurs se déplacent ensemble et en appliquant les principes de la défense en zone vers le cône correspondant au plot.

Ici par exemple le coach appelle le n°1. Les joueurs se déplacent rapidement vers le cône correspondant et reforment le bloc équipe en appliquant les principes de la défense en zone tels que le cadrage du porteur (ici le cône), la couverture et l’équilibre. Voir le dessin ci-dessous.

Autre exemple : le coach appelle le numéro n°6

Dernier exemple : le coach appelle le n°7. Les joueurs se déplacent en conséquence.

Points de coaching :

  • les joueurs doivent se déplacer ensemble
  • il doit y avoir peu de distances entre les joueurs d’une même ligne (entre 5 à 7 mètres)
  • il doit y avoir peu de distances entre deux lignes (12 mètres max.)
  • il y doit y avoir 25 mètres maximum entre les défenseurs et les attaquants (bloc équipe compacte)
  • lorsque les joueurs doivent défendre sur un cône de côté il ne doit y avoir personne sur le côté opposé. Les joueurs doivent être concentrer sur le côté du cône appelé et l’axe. Les joueurs de côtés opposés (latéral et milieu) viennent dans l’axe pour apporter l’équilibre et réduire la distance.

Exercice 2 :

3 joueurs (en jaunes) sont disposés sur la ligne médiane (comme indiquer sur le dessin)

Les jaunes se passent le ballon latéralement d’un côté à un autre (de gauche à droite et de droite à gauche).

L’équipe bleue doit coulisser, presser et cadrer le porteur du ballon puis se replacer. C’est le même exercice que l’exercice n°1 mais cette fois-ci les joueurs doivent réagir par rapport au ballon et non plus à des plots.

L’objectif de cet exercice est de regarder les erreurs de déplacements dans le bloc équipe et le bloc compact.

Exercice 3 :

10 contre 8.

L’équipe offensive (10) est disposé en 4-4-2 et l’équipe défensive (8) en 4-4.

L’équipe offensive (en bleu) essaye de marquer dans le grand but et l’équipe défensive de défendre le but. Le jeu se déroule sur une moitié de terrain.

L’équipe défensive de 8 joueurs doit effectuer un pressing immédiat et agressif sur le porteur du ballon (vite sortir dessus et le cadrer) et doit s’efforcer de rester compact (peu de distances entre les joueurs et les lignes).

L’équipe offensive joue en 2 touches maximum.

Quand l’équipe défensive récupère le ballon elle gagne un point et le jeu redémarre de la ligne médiane avec l’équipe offensive.

L’équipe offensive peut aussi marquer un point en faisant 10 passes consécutives.

L’objectif de l’équipe défensive est de presser immédiatement, de vite sortir sur le porteur du ballon et de fermer les espaces et les possibilités de passes autour du ballon.

Je vous conseille de suivre ces exercices dans l’ordre car les joueurs sauront parfaitement défendre dans le dernier exercice et appliquer les principes de la défense en zone et le système en 4-4-2.

A noter que ces exercices peuvent marcher avec d’autres systèmes de jeu tels que le 4-3-3, 3-4-3, 3-5-2 ou bien le 4-2-3-1.

Lire la suite

Exercice 5v3 pour travailler les transitons

Voici un exercice pour travailler les transitions défensives (passage attaque-défense) et les transitions offensives (passage attaque-défense). C’est un 5v3 dans un espace réduit.

3 contre 3 + 2 jokers (en rouge sur le dessin).

L’équipe qui attaque joue avec les 2 jokers et profite de la supériorité numérique (5v3) pour chercher à marquer.

L’équipe qui défend doit vite se replier et défendre de manière compacte dans l’axe pour empêcher l’adversaire de tirer au but.

Une fois que l’équipe défensive a récupéré le ballon elle devient l’équipe offensive et doit vite chercher à contre-attaquer (attaque rapide) en s’aidant des 2 jokers (en rouge).

Coaching :

- Habilité à reconnaître et utiliser la supériorité numérique

- Attaquer rapidement

- Communication

- Regarder avant de passer

- Qualité des passes

- Appel de balle dans les intervalles

- Ralentir le jeu si les défenseurs se sont replacés et conserver le ballon pour évoluer en attaque placée

Lire la suite

Comment entraîner le pressing pour presser comme le FC Barça

Objectifs de la séance : Travail défensif, pressing en défendant de manière compacte dans le camp adverse

1/ Echauffement :

Carré 12×20 m

Groupe de 5 joueurs. 1 ballon par groupe. Un joueur se trouve à chaque coin et le ballon commence dans un coin. Il s’agit d’un exercice de modèle de passes qui nécessite également un mouvement rapide. Joueur 1 passe à l’intérieur au joueur 2. Pendant ce temps, le joueur 3 appelle vers le joueur 2, qui joue le ballon dans ses pieds. Joueur 3 contrôle orienté et joue soit au joueur 4 soit au joueur 5, puis échange sa place immédiatement avec joueur 1 ou du joueur 2, qui prend place au milieu. Alors que le changement s’opère, 4 a passé à 5 (selon le choix de 3) et les répétitions de séquences dans l’autre sens.

Progression :

Ajouter un second joueur au centre. Effectuer le mouvement indiquer sur le dessin.

2/ 4v3 Pressing

4v4. Les 4 joueurs jaunes maintiennent la possession du ballon dans leur camp. 3 défenseurs noirs pressent dans le camp des jaunes pour récupérer le ballon. Une fois récupéré, les joueurs noirs passent à leur coéquipiers qui attendaient dans son camp. Ils jouent alors la possession dans leur camp. 3 joueurs jaunes se transforment vite en défenseurs et vont presser dans le camp des joueurs noirs. Un joueur jaune reste dans son camp. Ainsi de suite…

Coaching :

  • Coordination défensive. En outre à une transition rapide à la perte de la balle, les attaquants doivent aussi tenter de travailler ensemble pour isoler, presser et récupérer le ballon mais aussi comprendre et coordonner leurs déplacements défensifs. Les jeunes joueurs ont souvent besoin de beaucoup de répétitions pour saisir l’importance de la communication visuelle et verbale dans le pressing et l’enfermement de l’attaquant en possession, en particulier quand ils sont le deuxième défenseur.
  • Couper les lignes de passes.  Un des points les plus importants est de faire comprendre aux joueurs la nécessité de couper les lignes de passes pour les joueurs sans ballons. Dans l’exemple ci-dessus, le joueur 1 enferme l’attaquant A, tandis que le joueur 2 reçoit en position de couverture, coupant la passe courte vers le joueur B. Le joueur 3 reconnaît que la seule option disponible pour A est de passer à C et 3 anticipe pour couper la passe vers C.

3/ 8v8 Corner Target

6v6 à l’intérieur du terrain et deux joueurs de chaque équipe se positionne dans un des coins du terrain comme indiquer sur le dessin.

L’objectif pour l’équipe en possession du ballon est de marquer un point en passant le ballon à chaque joueur de son équipe se trouvant dans un coin du terrain. Les deux joueurs cible doivent toucher le ballon sans que leur équipe ai perdu le ballon entre-temps.

L’équipe qui défend doit alors s’organiser pour défendre de manière compacte et enfermer l’équipe en possession du ballon dans un coin du terrain. Elle doit également presser rapidement pour empêcher les changements de côté par des passes longues en diagonale.

L’objectif ici est d’apprendre le pressing dans le camp adverse en empêchant la relance des adversaires.

Avec six joueurs, réparties sur un 1/2 terrain, l’équipe doit appliquer une pression rapide et constante sur le joueur en possession à partir du moment d’une nouvelle attaque commence et apportent également un soutien au joueur qui presse pour équilibrer le pressing. L’entraîneur doit se concentrer sur le travail défensif de l’équipe qui défend.

Coaching :

  • le premier défenseur. Ce joueur doit enfermer rapidement le joueur adverse en possession pour empêcher de jouer long sur un des joueurs cible.
  • l’espace derrière le ballon. Lorsque le premier attaquant est enfermé, d’autres défenseurs doivent rapidement couper les options de passes courtes et aussi obstruer les possibilités de jeu long. Ce mouvement va réduire l’espace et donner aux défenseurs une meilleure chance de reconquérir le ballon. Un ou plusieurs joueurs restent derrière le ballon pour équilibrer la défense en les protégeant contre un long ballon que jouerait l’équipe adverse.
  • transition. Ce jeu présente généralement beaucoup de moments de transition (passage attaque-défense et défense-attaque) où l’équipe vient de gagner ou perdre le ballon. Pour les objectifs de ce jeu, ce moment est la clé pour les défenseurs qui doivent appliquer une pression sur tout le terrain et d’essayer de contenir et récupérer le ballon immédiatement.

11v11 Pressing dans le camp adverse

Les deux équipes jouent 1-4-3-3 (ou mettre l’une des équipes dans une autre formation pour se préparer à un style particulier de jeu ou un adversaire). Il s’agit d’un match standard avec le terrain divisé en trois zones avec des cônes, comme illustré sur le dessin. Si l’équipe qui défend récupère le ballon dans le premier tiers du terrain, elle gagne 3 points. Si elle le gagne dans le tiers du milieu (second tiers), elle gagne 2 points. Enfin, si elle gagne la balle dans le dos du tiers de la matière ou s’ils marquent un but, ils gagnent un point. Cette incitation encourage les équipes à être très agressifs en pressant et en essayant de déposséder leurs adversaires grâce à haute pression dans la mesure le champ du possible.

Lire la suite

Exercice : 11 contre 11 possession du ballon

Voici un exercice en conditions de match pour travailler la conservation du ballon et les attaques placées. L’exercice a un second objectif celui de défendre avec un bloc équipe compact.

Description :

11 contre 11 sur un terrain normal.

2 options pour marquer 1 point :

  • Option 1 : 12 passes consécutives
  • Option 2 : en marquant dans le grand but (normal) mais tous les joueurs de l’équipe en possession du ballon doivent se trouver dans le camp adverse pour que le but soit valable.

Progression :

Tous les joueurs de l’équipe défensive doivent se replier dans leur camp au sinno le but encaissé compte double.

Objectifs : possession du ballon, attaque placée, maintenir le bloc équipe pendant la phase offensive «monter ensemble».

Lire la suite

Jour 8 : visite à Feyenoord Rotterdam

Actuellement le Feyenoord Rotterdam est classé 4ème en première ligue hollandaise, le club est entrainé par Ronald Koeman , célèbre libéro de Barcelone du temps de John Cruyff. Ronald Koeman est un excellent entraineur, il a gagné 3 championnats, dont un avec l’Ajax, deux avec le PSV et il a atteint les quarts de finale de la ligue des champions avec Benfica et l’Ajax

J’ai donc assisté à une de ses séances d’entraînement le 8ème jour de mon voyage.

Déroulement de la journée :

A 8 heures, observation de la séance de l’équipe pro dirigée par Ronald Koeman.

Et l’après-midi, différentes séances d’entrainements de jeunes notamment des U13, U16 et U17. Les U13 sont entrainés par Roy Maakay, célèbre attaquant hollandais qui a joué entre autre plusieurs années au Bayern de Munich puis au Feyenoord Rotterdam.

Voici la séance d’entrainement de l’équipe pro.

L’objectif tactique est de préparer le match du week-end. Les joueurs sont arrivés à 10 heures sur le terrain.

Pour l’échauffement musculaire, ils ont effectué quelques courses en 2 lignes et des mouvements dynamiques pendant 10 minutes.

2ème exercice avec le préparateur physique. Travail de la résistance à répéter les efforts.

Les joueurs sont placés comme indiqué sur le dessin ci-dessous

Lors les 3 premiers passages, les joueurs vont jusqu’au dernier plot. Ils partent par 2, côté à côte, à un rythme assez élevé. Après cela, les joueurs effectuent 3 nouveaux passage jusqu’à l’avant dernier plot. Puis de nouveau ils réduisent la distance d’un plot et ainsi de suite jusqu’au premier plot soit 10 mètres. Les joueurs vont jusqu’au plot rapidement puis reviennent en trottinant pour récupérer.

2 séries sont effectuées, avec des étirements de 2 minutes après chaque série

Exercice 3

5 contre 2 et 6 contre 2 dans des espaces de 20m par 20m

Travail tactique : conservation du ballon en une touche de balle, 10 passes = 1 point

Exercice 4

Travail tactique : un 8 contre 8 sur moitié de terrain

Les équipes sont organisées en 3-2-3 : 3 défenseurs, 2 milieux, 3 attaquants

4 matchs de 10 minutes avec 3 minutes de repos entre chaque match.

A noter : Ronald Koeman est resté sur le bord de la touche et n’intervient jamais lors du match, laissant les joueurs jouer, mais pendant les périodes de repos  où il donne des instructions sur le jeu des équipes.

Cette journée au Feyenoord a été une journée très enrichissante surtout l’après-midi avec beaucoup d’exercices et de séances d’entrainements chez les jeunes que je présenterai dans de futurs articles.

Lire la suite

Jour 7 : Visite au NEC Nimenjen

Le matin à 10h, j’ai pu observer la séance d’entrainement de l’équipe pro puis à partir de 13h30 les entrainements des U17, U14 et U13.

Globalement N.E.C. travaille par cycle de travail chez les jeunes comme le fait le PSV. Pour connaître les cycles de travail, je vous invite à consulter l’article du jour 6 : ma visite au PSV

La séance de l’équipe pro :

Les joueurs ont commencé par un travail de course sans ballon pour l’échauffement puis ont continué avec un travail de coordination avec cerceaux et déplacements latéraux.

Ensuite, les joueurs ont fait un exercice d’attaque rapide.

Les joueurs sont disposés comme indiqués sur le dessin.

Les défenseurs sont 2 mètres derrière les attaquants et un attaquant se trouve  à l’entrée de la surface de réparation, pris au marquage par un défenseur. Le milieu de terrain qui a le ballon effectue un une-deux avec le second milieu de terrain puis passe le ballon à l’attaquant. Dès lors, les 2 milieux de terrain rejoignent rapidement l’attaquant et les 2 défenseurs en retrait sur la ligne médiane partent également rejoindre leurs coéquipiers à l’entrée de la surface. Se joue alors un 3 contre 3

L’objectif pour les attaquants est de vite combiner pour profiter de leur supériorité, de leur avance et de l’espace pour attaquer et tirer au but au plus vite.

L’objectif pour le défenseur à l’entrée de la surface est de temporiser, de ne pas se jeter rapidement pour permettre à ses collègues de vite se replacer et l’objectif final pour les défenseurs est de vite se replacer pour pouvoir jouer un 3 contre 3.

Ci-dessous la vidéo de démonstration :

Image de prévisualisation YouTube

Enfin, en 3ème exercice,

Les joueurs ont effectué des combinaisons sur le but. Ces combinaisons visent à travailler  la relation latéral-ailier.

Le jeu démarre avec un jeu à trois entre les milieux au rond central. Le troisième milieu effectue une transversale sur le latéral qui joue en une touche de balle un une-deux avec l’ailier. Puis le latéral centre pour les deux attaquants qui ont croisés leurs courses. Travail des deux côtés.

Lire la suite