Mon cinquième jour a été exceptionnel ! J’ai visité le centre de l’Ajax mais surtout j’ai eu un accès à tous les terrains et j’ai pu discuter avec tous les coach. Je tiens à les remercier car ils ont été très disponibles et ont vraiment pris le temps de répondre à toutes mes questions.

Allons à l’essentiel !

J’ai rencontré l’entraineur des U15 et il m’a expliqué la semaine d’entraînement des équipes à 11 (U14 à 17) :

  • Lundi : séance de récupération avec beaucoup de jeux réduits libres sans règles
  • Mardi : repos
  • Mercredi : Travail technique + jeu de position (conservation du ballon)
  • Jeudi : Travail technique + jeu de position
  • Vendredi : Tactique avec un thème bien précis comme la relance des défenseurs ou encore l’attaque placée dans le camp adverse, etc.

Concernant le travail technique, les coach suivent le même cycle tous les mois :

  • la première semaine : travail de la passe (courtes et longues)
  • le deuxième semaine : techniques défensives (1v1, 1v2, 2v2, 3v2, 3v3)
  • la troisième semaine : le tir
  • la dernière semaine : le dribble

Une chose très intéressant m’a interpellé : le coach des U15 a dit qu’il ne prenait pas en compte l’adversaire et que le travail tactique du vendredi était axé seulement sur le jeu de son équipe en 4-3-3. Egalement, il expliquait qu’il ne prenait pas en compte les performances individuelles car à cet âge un joueur peut faire un grand match puis passer complètement au travers le suivant, sans raisons particulières. Le plus important est donc de travailler dans la continuité pour assurer le développement de chaque joueur. De même, il ne change pas de tactique à chaque match ou selon un adversaire précis car le plus important est le développement des joueurs : il joue chaque match en 4-3-3 et  veux gagner en jouant bien.

Puis j’ai vu les U10, U11 et U13. La méthodologie d’entraînement pour ces catégories se compose comme cela :

  • 3 ateliers : un atelier de shoot (tir au but ou travail de la passe longue), un atelier de passes courtes (une-deux, jeu en triangle) et un atelier de dribbles. Les joueurs passent environ 10 à 15 minutes par atelier.
  • Il y a un coach par atelier. Ce qui est intéressant c’est qu’il y avait 3 coach qui sont restés toute l’après-midi à animer le même exercice. Chacun de ces coach ont donc entraîner le même exercice mais pour les 3 catégories.
  • Puis après 1h d’ateliers techniques, chaque équipe a réalisé un jeu pendant 20 minutes : 6v6 avec 1 joker sur 2 buts avec gardiens; une autre équipe a réalisé un 7v7 avec 4 petits buts (chaque équipe attaque et défend deux petits buts sans gardien).

J’ai pris énormément de notes des entraînements. Malheureusement je n’ai pas le temps de mettre tout cela en ligne. Hier soir je suis rentré à 23h (!) et aujourd’hui je vais visiter le centre d’entraînement du PSV. Je mettrai tout cela en forme et en ligne à mon retour avec les séances complètes ainsi que mes observations.

A demain pour vous raconter ma visite au PSV !

A très vite

Dylan

The French Coach

 

Mon quatrième jour a été tout aussi passionnant que les trois premiers.

La journée a commencé à 09h30 avec une conférence d’un nouvel instructeur de la KNVB (fédération hollandaise de football).

Le thème portait sur la méthodologie d’entraînement et plus particulièrement sur l’entraînement tactique.

Voici quelques points importants qu’il faut retenir :

- La première chose à faire est de choisir un système de jeu en rapport avec les forces de son équipe. Il est également très important de s’y tenir tout au long de la saison. Ne changez pas de système tactique parce que vous jouez contre un adversaire plus fort ou parce que vous venez de perdre vos deux derniers matchs. Cela ne va que perturber encore plus les joueurs.

- Les joueurs s’entraîneront donc dans les positions qu’ils joueront en match. Il est donc important de ne pas changer toutes les 5 minutes de système de jeu.

- Tout commence avec l’analyse du match. Vous allez créer des exercices selon les problèmes rencontrés lors du match.

- Dès lors, lors de cet exercice, il est nécessaire que vous restiez concentrer sur l’objectif. Si votre objectif est par exemple la relation entre le gardien et les défenseurs lors des relances alors concentrez-vous sur le positionnement des défenseurs, les passes entre défenseurs et gardien, la communication entre ces joueurs. Et rien d’autre. Si vous voyez d’autres problèmes surgir lors de l’exercice, notez-les vous y revendriez plus tard. Réglez un problème à la fois.

La méthodologie d’entraînement comporte trois étapes :

1/ L’expérience

2/ L’apprentissage

3/ Le jeu

1/ L’expérience : il faut remettre vos joueurs dans la même situation du match qui a posé problème à vos joueurs. Il y aura peu de joueurs et l’espace sera assez grand.

Pour revenir à notre exemple du problème de relance entre les défenseurs et le gardien, vous pouvez commencer par exercice comme un 4c3 sur demi-terrain (cf. dessin ci-dessous)

A noter que si vos joueurs ont réglé le problème, vous pouvez ajouter un attaquant pour compliquer la tâche des défenseurs. Concentrez-vous sur la position des défenseurs et du gardien, la communication et la qualité du jeu de passe uniquement. Ne vous concentrez pas sur les attaquants.

Durée : entre 30 à 35 minutes.

2/ L’apprentissage : c’est sensiblement la même chose que que la phase expérience mais nous allons complexifié le jeu. Par exemple, nous pouvons faire un 8v7 sur un demi-terrain. Il y a alors plus de joueurs sur un plus petit terrain. Concentrez-vous sur les relations défenseurs-milieux.

Durée : entre 30 à 35 minutes.

3/ Le jeu : c’est la partie finale de l’entraînement. Le jeu est libre. L’entraîneur ne doit en aucun cas intervenir. La seule chose qu’il doit faire est d’arbitrer le match, l’animer en encourageant et en valorisant les buts et les belles actions collectives. Rien d’autre. Ne corrigez pas vos joueurs. Ne stoppez pas le jeu. Ici c’est un 8v8 sur trois-quart du terrain. Les joueurs mettent en pratique ce qu’ils ont appris dans les deux phases précédentes.

Durée : 10 minutes.

Ensuite, j’ai assisté à une séance d’entraînement de cet instructeur pour nous démontrer la méthodologie dans un club amateur de haut niveau. Je reviendrais vers vous plus tard car  j’ai filmé la séance et il m’est impossible de télécharger les vidéos car le wifi n’est pas assez puissant.

Toutefois, je voudrais rapidement vous parler des installations des clubs amateurs en général ici en Hollande.

Chaque club amateur, et quelque soit le niveau possède entre 3 à 4 terrains d’entraînement plus un terrain en herbe pour les matchs. Leur club house est magnifique. Il comporte un restaurant, un club business, une boutique « fanshop », des écrans géants, etc. Je n’ai jamais vu cela, surtout pour des clubs amateurs. Leur organisation ressemble fortement à celle d’un club pro.

L’après-midi, j’ai assisté au match de l’équipe première. Cette dernière s’est inclinée 1-0 à domicile. Elle produit un bon jeu, a dominé mais a pris un but en contre-attaque.

La KNVB demande lors des formations de coach d’analyser certains matchs. En effet, vu que leur méthode repose principalement su l’analyse de match, les coach en formation doivent passer un examen sur cette partie. Dès lors l’instructeur nous a demandé qui voulait se prêter au jeu. Bien entendu, j’ai répondu favorablement. Et lors de cette formation, il est demandé à chaque coach d’analyser une partie spécifique de l’équipe. Pour ma part, j’ai choisi le milieu de terrain de l’équipe recevante De Treffers. J’ai donc analysé le match en me focalisant sur les milieux en phase offensive et en phase défensive. Et j’ai réussi le test ! L’instructeur était d’accord avec mes observations. Puis il m’a donné demandé de lui donner les solutions aux problèmes observés et enfin de créer une séance pour régler ces problèmes avec la méthodologie de la KNVB. Et là encore j’ai réussi le test !

Lundi après-midi je serai à l’Ajax pour observer les entraînements des jeunes. Je reviendrai vers vous avec plein d’exercices !

A très vite.

Dylan

The French Coach

 

Pour ce troisième jour de mon aventure aux Pays-Bas, je suis allé au centre de formation de l’Ajax d’Amsterdam.

Vu qu’aujourd’hui nous sommes samedi, c’est le jour des matchs de championnat. J’ai donc analysé scrupuleusement le jeu de l’Ajax dans toutes les catégories.

Voici ce que j’en ai retiré.

  • U11 : joue en 3-2-3 comme indiquer sur le dessin ci-dessous. A noter que le coach n’a pas parlé une seule fois, ni replacé, ni réprimandé un joueur. Il a pris des notes, fais des changements, mais n’a pas donné de consignes durant le match. Le jeu de cette catégorie est essentiellement axé sur le déséquilibre individuel c’est-à-dire que chaque jouer est encouragé à tenter des dribbles pour éliminer son adversaire direct. En discutant avec l’entraîneur, il m’a dit qu’à cet âge la formation est axé sur les gestes techniques et donc qu’en match il encourage les joueurs à dribbler pour mettre en pratique ce qu’ils apprennent à l’entraînement. Dans le programme de l’Ajax, le beau jeu collectif et bien léché est exigé à partir des U15 lorsqu’ils jouent à 11 contre 11.

  • U17 : joue en 4-3-3. Les 3 milieux sont au départ sur la même ligne mais lorsque les défenseurs ont le ballon, ils sont  constamment en mouvement dans les intervalles et jamais sur la même ligne. Ils forment un triangle. Voir dessin ci-dessous.

Autre chose : les milieux ne passent jamais devant les attaquants c’est-à-dire que ils sont toujours derrière les avant-centre en soutien. Lorsque les milieux passent le ballon aux joueurs de devant, ils viennent en soutien dans les intervalles.

Voici la position des joueurs lorsque l’Ajax construit le jeu à partir de son camp.

Maintenant voici la position des joueurs lorsque l’Ajax possèdent le ballon dans le camp adverse. Les ailiers resserrent vers l’axe (3 avant-centre) pour laisser l’espace aux latéraux qui jouent très haut. Les milieux restent en soutien. Voir le dessin ci-dessous.

Enfin j’ai noté que le rôle des milieux est de changer de côté. Ils jouent simple (1 à 2 touches de balle max.). Ils ne dribblent jamais et communiquent beaucoup.

Défensivement, il y a gros pressing à la perte du ballon. Si l’adversaire passe la ligne médiane alors l’équipe se replie très rapidement pour former un 4-1-4-1 très compact en position d’attente.

  • U20 : joue en 4-3-3. 3-0 au bout de 10 minutes de jeu ! J’ai cru voir le Barça jouer !!! Pour ce qui est de l’animation du 4-3-3 c’est exactement la même que les U17 (toutes les équipes doivent jouer de la même façon). Sauf que l’adversaire jouait en 5-3-2. Alors l’Ajax est passé en 3-4-3 en losange au milieu (voir dessin ci-dessous) pour maintenir la possession et se créer plus d’occasions de buts puisqu’il avait la supériorité numérique au milieu.

J’expliquerai dans un prochain article, à mon retour, comment entraîner le 4-3-3 de l’Ajax puisque je vais assister Lundi toute la journée aux entraînements de toutes les catégories en assistant sur le terrain les coach de l’Ajax.

Dimanche j’ai rendez-vous avec deux instructeurs de la KNVB (fédération hollandaise de football) qui vont entraîner un groupe de joueurs venant des Etats-Unis. Je vais donc assister aux entraînements et bien sûr noter tous les exercices !!!

Enfin, veuillez m’excuser car j’ai filmé plein de choses : les stades, le complexe de l’Ajax, des entraînements, des matchs pros et des jeunes de l’Ajax. Mais malheureusement, les vidéos sont trop lourdes pour être télécharger en Wifi. Cela prend énormément de temps. Ce que je propose c’est de les mettre en ligne dès mon retour.

A très vite.

Dylan

The French Coach

 

Le programme de cette journée est la visite du stade et du centre d’entraînement de Shalke 04.

Petit-déjeuner avec les coach. Le moins que l’on puisse dire c’est nous avons dès le rréveil des discussions très animées. Nous avons débattu pendant 45 minutes sur comment contrer un 4-2-4 en jouant en 4-3-3. Bref c’était passionnant !

Puis nous sommes parti en bus à 09h direction Shalke. Deux heures plus tard nous étions au Veltins Arena (stade de Shalke 04). Nous avons commencé par la visite du stade.

Pour partager avec ce grand moment, voici quelques vidéos. C’est un magnifique stade.

Nous avons commencé par le musée, puis les gradins. Ensuite nous sommes allés au restaurant du stade. Nous sommes descendus d’un étage pour accéder à la zone mixte puis nous avons visité les vestiaires des joueurs. Puis nous sommes allés dans le couloir menant à la pelouse. Admirer le spectacle !

La vidéo sera en ligne dans quelques jours lorsque j’aurais à un WIFI plus puissant :-)

Puis à 13h j’ai assisté à la séance d’entraînement des pros. Malheureusement Raul et Huntelaar n’étaient pas là. La veille l’équipe a joué contre FC Twente en Europa League et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont réalisé une grande prestation puisqu’ils ont gagné 4-1 en étant mené 1-0 et en ayant perdu le match aller 1-0.

Le coach Huub Stevens est adulé ici puisqu’il a gagné la Coupe UEFA en 1997 contre l’Inter de Milan. Cette saison Shalke 04 est proche de la 3ème place synonyme de qualification pour la Ligue des Champions.

S’entrainer alors les remplaçants et les joueurs qui n’ont pas été retenu la veille. Il y avait 14 joueurs + 2 gardiens

La séance a commencé avec un  5v2. Les gardiens s’échauffaient avec l’entraineur des gardiens.

Dimensions du 5v2 : 10x10m à une touche de balle. Puis les joueurs ont effectué des étirements.

Ensuite les joueurs ont joué un 8 contre 8 sur une moitié de terrain. Les joueurs n’avaient pas de restrictions. Mais le coach arrêtait le jeu dès que le joueur faisait un mauvais choix. Les relances des gardiens étaient obligatoirement courtes. Il était demander de mettre du rythme dans le jeu. Si le joueur qui recevait le ballon était immobile il se faisait «remonter les bretelles». Le jeu a duré 3 x 10 minutes avec 2 minutes de repos (pause boisson) entre chaque série.

Une équipe était disposée en 4-2-1 et une autre en 3-1-3 comme indiquer sur le dessin ci-dessous.

Enfin les joueurs ont effectué un léger footing autour du terrain pendant 7 minutes et ont fait des étirements pendant 4 minutes.

La séance d’entraînement a duré 1 heure à peine.

Le coach Huub Stevens (hollandais) est très sympa, avenant et n’a pas hésité à répondre à quelques questions comme son système de jeu préféré (4-2-3-1) et son style d’entraînement basé sur beaucoup de jeux réduits pour apprendre aux joueurs à prendre des décisions très rapidement dans des petits espaces.

Quelques images de l’entraînement. (La vidéo sera mise en ligne d’ici quelques jours)

Puis à 20h nous sommes allés regarder le match de première divisions hollandaise Vitesse Arhnem-Heracles. Il y a eu 2-0 pour Vitesse. Le jeu était ouvert des deux côtés. Il y a une vingtaine d’occasions de buts. On s’est pas ennuyé ! Les deux équipes jouaient en 4-3-3 voire en 3-2-5 en phase offensive ! D’ici quelques jours je mettrais en ligne une vidéo de l’échauffement d’avant-match des deux équipes.

Demain c’est l’AJAX d’AMSTERDAM. J’ai un accès libre au centre de formation. Je vais donc observer pratiquement toutes les catégories d’âges. Je vous raconte tout cela demain. Avec impatience…

 

Comme promis je vais vous raconter mon aventure aux Pays-Bas.

Je suis arrivé ce matin à 08h30 à Amsterdam. J’y ai rencontré des coach venant des USA, du Royaume-Uni, de la Finlande, de la République Tchèque, de la Pologne.

A 13h00, j’ai assisté à une conférence de Harry Janssen, instructeur à la KNVB (Fédération Hollandaise de Football). Elle portait sur la méthodologie des coach hollandais.

La première chose qui m’a marqué est la suivante : Harry nous a dit qu’un bon coach est celui qui fait progressé ses joueurs, qui tire aux maximum le potentiel de ses joueurs et ce quelque soit le niveau de ses joueurs, même s’ils sont limités techniquement.

C’est pourquoi tous les coach hollandais travaillent de la même manière.

Tout commence avec l’analyse du match. La défaite en soi n’est pas grave. Le plus important c’est ce que l’on en retire. Le coach ne doit pas se concentrer sur les «on-dit», sur les commentaires acerbes des personnes autour. Le coach doit prendre du recul et avoir un esprit critique du match.

Pour cela il doit se poser les bonnes questions, à savoir :

  1. Quel est le problème ? Qu’est ce qui n’a pas fonctionné ?
  2. Où est-ce que cela se passe ? Dans quelle partie du terrain ?
  3. Qui est concerné ? Quels joueurs sont la source du problème ?
  4. Quand cela se passe-t-il ? A quel moment ? Attaque, Défense, transition défensive ou transition offensive ?

Le rôle du coach est de mettre à l’entraînement les joueurs en conditions de match afin de résoudre les problèmes survenus lors du dernier match.

Ainsi lorsque l’entraîneur aura trouver les réponses aux questions qu’il se sera posées, alors il pourra créer un exercice qui placera les joueurs dans la même situation que le match.

Important :

  • toujours mettre un but à attaquer
  • toujours mettre des adversaires actifs et NON passifs (ce qui ne sert à rien puisque cela ne recréé pas la situation de match)
  • Stopper le jeu quand les joueurs font les mauvais choix, ou sont mal positionnés ou encore effectuent des mauvaises passes pour leur POSER DES QUESTIONS. Ne pas leur donner les solutions mais les faire réfléchir.
  • Toujours leur poser la question «POURQUOI ?»

Messieurs les coach, veuillez bien noter que votre attitude est très importante. Vous devez en toutes circonstances rester positif mais aussi critique (analyse). Cependant ne blamez pas vos joueurs. Il y a une différence entre la critique et le blâme.

Ce n’est pas il y a une autre chose m’a marqué lors de cette conférence.

Le travail physique se fait avec le ballon au travers de jeux. En effet, lorsque vous apprenez à nager, vous vous jetez dans l’eau puis vous apprenez à nager. De même lorsque vous apprenez du piano, vous vous asseyez puis taper des notes. En football, c’est la même chose. Vous êtes sur le terrain et vous devez jouer au football. Alors arrêtez de faire faire des tours de terrain à vos joueurs ou bien des sprints sur 10 mètres. Travaillez le physique au travers d’exercices avec le ballon et des adversaires, en conditions de matchs. Les Pays-Bas travaillent de cette manière depuis des années et sont second au classement FIFA.

Autre chose : lors de vos exercices mettez vos joueurs en position de faire des choix. Le football est un sport où il faut faire des choix. Il faut donc entrainer vos joueurs à faire des choix. De préférence les bons choix, le bon mouvement au bon moment. Cela peut être par exemple, lors d’un exercice technique.

Ici nous avons un exercice simple où le joueur reçoit le ballon, effectue un contrôle orienté puis passe à un troisième joueur. Cet exercice est mauvais car le joueur ne fait pas de choix mais également exécute les mouvements de manière mécanique, automatique. Cette situation, on ne la retrouvera pas en match.

Le bon exercice est le suivant : on ajoute un défenseur qui empêche le joueur 2 de se retourner. Le joueur 2 doit faire un premier choix concernant la manière de contrôler et de protéger son ballon, puis un second choix pour savoir à qui il va passer le ballon, au joueur qui sera visible, le plus accessible. Il devra effectué le mouvement rapidement de manière a éliminé son défenseur.

Enfin, le mot de la fin : LAISSEZ VOS JOUEURS FAIRE DES ERREURS.

J’approfondirai dans des prochains articles toutes ces notions.

Après la conférence, j’ai assisté à des matchs de U15 et U17 d’un club amateur de haut niveau. Je me suis régalé à les voir jouer. Les équipes jouent en 4-2-1-3 avec des passes courtes au sol, beaucoup de mouvements, des relances à partir du gardien et beaucoup de beaux gestes techniques.

Voilà il est 23h30 la journée est finie. Elle a été longue mais tellement passionnante.

Demain à 08h00 j’ai rendez-vous avec mes collègues coach pour départ vers Shalke 04, en Allemagne pour assister aux entraînements des équipes du centre de formation. Je vous raconte tout ça dans un prochain article. Je vous parlerai également de la manière dont les autres coach (étrangers) travaillent avec leurs équipes.

A très vite dans mon prochain article. Je vous raconterai comment on travaille à Shalke 04.

Dylan,

The French Coach

 

Je voudrais partager avec vous une aventure exceptionnelle que je vais vivre dans quelques jours.

C’est un rêve que je prépare depuis 10 ans. Cela a été très difficile à organiser. En effet, il est très dur de pouvoir accéder au coeur des plus grands clubs d’Europe sans un passé de pro ou un solide réseau de connaissance.

Alors, voilà de puis 10 ans de travail acharné, j’y suis arrivé…

Du 15 au 25 mars je pars aux Pays-Bas et Allemagne pour visiter les clubs de l’Ajax d’Amsterdam, PSV Eindhoven, Feyenoord Rotterdam, Vitesse Arhnem et Shalke 04.

Au programme :

  • le matin, j’assisterai aux séances d’entraîneurs pro tels que Frank de Boer (Ajax), Philip Cocu (PSV), Ronald Koeman (Feyenoord), Huub Stevens (Shalke 04).
  • l’après-midi, j’aurais un accès illimité aux terrains d’entraînements des jeunes des clubs précédemment cités. J’observerais les séances des U10, U13, U15 et U17.
  • je discuterai avec les responsables de formation pour connaître dans les moindres détails leurs méthodes d’entraînement et leurs philosophies.
  • je vais également rencontrer un instructeur à la KNVB (Fédération Hollandaise de Football) pour discuter de la manière les coach aux Pays-Bas.
  • j’assisterai également à des séances de clubs amateurs de haut niveau.
  • et plein d’autres surprises…

Et je souhaite partager mon aventure avec vous. Alors voici ce je vous propose :

  • Chaque jour, je vous enverrai par email mon carnet de voyage où je vous partagerai avec vous mes impressions, mes rencontres, mes notes. J’y mettrais également des exercices et séances d’entraînement observés le jour même.
  • Vous allez partager mon quotidien mais surtout tous les détails.

Pourquoi je souhaite partager avec vous cette merveilleuse aventure ?

Tout simplement parce que comme vous je suis un coach amateur passionné et que pour avoir travaillé 10 ans sur ce projet, je sais que ce n’est pas facile à organiser pour de simple amateur comme nous.

Rendez-vous JEUDI 15 MARS pour le début de l’aventure !

P.S : Si vous avez des questions tout au long de mon voyage, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires ci-dessous.

Image de prévisualisation YouTube

 

Voici une séance d’entraînement d’Alex Ferguson, célèbre entraîneur de Manchester United. Cette séance a été observée cette saison. L’objectif de cette séance est de travailler les phases offensives notamment les attaques dans l’axe et les attaques sur les côtés avec des situations de centres et de 2 contre 1.

Echauffement :

Travail de mouvements dynamiques de stretching avec le préparateur physique.

Puis les joueurs réalisent des «toros» 5 v 2.

Exercice 1 :

Attaque dans l’axe. Le milieu dribble avec le ballon puis effectue un «une-deux» avec l’attaquant, et tire au but. Le défenseur essaie d’empêcher la remise en marquant l’avant-centre.

Exercice 2 :

Le milieu passe à l’ailier qui est dos au but. L’ailier en une touche remet en soutien au latéral puis appelle le long de la ligne de touche. Le latéral passe alors dans la course (en profondeur) de l’ailier qui centre instantanément. Pendant ce temps les deux attaquants ont croisé leurs courses. Dès lors se joue un 2 contre 1 dans la surface.

Exercice 3 :

Le milieu passe à l’autre milieu. Ce dernier passe à l’attaquant qui en une touche de balle remise en profondeur (dans la course) entre les deux défenseurs centraux pour le second attaquant qui appelle le ballon.

A noter que lors des 5 premières actions, les défenseurs sont passifs (ils n’attaquent pas le ballon, ils se déplacent simplement). Puis ils sont actifs. Le jeu devient alors réel.

Exercice 4 :

Même situation de départ. Mais maintenant le second milieu passe au latéral qui dans la foulée effectue un une-deux avec l’ailier. Le une-deux se joue en une touche de balle. A noter que les deux attaquants croisent leurs courses. Il y a toujours un avant-centre qui va au premier poteau et un autre qui «coupe» sa course pour rester en retrait vers le point de penalty.

Exercice 5 :

Une-deux entre les milieux. Puis passe à l’ailier dos au but qui remet en soutien au latéral en une touche de balle. L’ailier après sa passe appelle en profondeur. Le latéral effectue une passe lobée (par dessus le défenseur) dans la course de l’ailier qui centre instantanément en une touche de balle.

Exercice 6 :

10 contre 10. 9 joueurs de champs + 1 gardien disposés en 4-4-1.

1 seul défenseur (en bleu) ne peut entrer dans les zones sur les côtés.

2 attaquants (en jaune) maximum peuvent se positionner sur les côtés.

Cela crée donc sur les côtés des situations de 2 contre 1.

L’objectif est de mettre en application les combinaisons vues précédemment.

 

Cette troisième séance a pour objectifs de travailler la possession du ballon tout ayant pour but un jeu vers l’avant et enfin nous travaillerons les transitions attaque-défense et défense-attaque.

L’intensité de la séance est relativement basse car la séance a eu lieu un vendredi, veille de match. Selon les principes de la Périodisation Tactique, les veilles de match, le travail consiste à réaliser des exercices avec peu ou pas du tout d’opposition. Les joueurs ne doivent pas trop faire d’efforts.

C’est pour cela que j’ai choisi des exercices de passes sans opposition puis d’effectuer une mise en place tactique où les joueurs sont en surnombre pour ne pas les épuiser mentalement. Cela a pour but également de les mettre en confiance

Mise en train :

Les joueurs effectuent des courses sans ballon tout en réalisant des mouvements stretching dynamiques.

Exemples de mouvements : genoux en l’air, talons aux fesses, skipping.

L’objectif est de monter la température du corps progressivement pour éviter les blessures.

Durée : 5 min

Exercice 1 : travail de passes en triangle

(suite de la mise en train)

Les joueurs se placent comme indiquer sur le dessin ci-dessus.

Le joueur 1 passe au joueur 2 qui effectue un contrôle orienté puis passe au joueur 3. Ce dernier s’applique sur sa prise de balle (vers l’avant) puis conduit son ballon jusqu’au point de départ.

Joueur 1 prend la place du joueur 2 et joueur 2 du joueur 3.

Coaching :

- Qualité de la passe (au sol, sans rebond du plat du pied et bien appuyée)

- Les contrôles et prise de balle doivent toujours se faire en mouvement pour ne pas ralentir le jeu

- Le contrôle orienté : prise d’un pied et passe de l’autre.

- Travail des deux pieds

Durée : 5 min

Progression 1 :

Le joueur passe au joueur 2 (1) qui remise (2). Joueur 1 passe au joueur 3 (3) qui effectue un une-deux avec le joueur 2 qui s’est rendu disponible (4 et 5). Puis joueur 3 conduit son ballon jusqu’au point de départ.

Coaching :

- Jeu à une touche de balle

- Combinaisons rapide

Durée : 5 min

Progression 3

Le joueur passe au joueur 2 (1) qui remise (2). Joueur 1 passe au joueur 3 (3) puis dédouble dans le dos du joueur 2 pour recevoir la passe du joueur 3 puis effectue un une-deux avec ce dernier (4 et5) Puis joueur 3 passe le ballon en direction du point de départ.

Durée : 5 min

Progression 4 :

Le joueur passe au joueur 2 (1) puis passe dans son dos. Joueur 2 effectue un contrôle orienté (2) puis passe au joueur 3 (3). Ce dernier effectue un une-deux avec le joueur 1 (4 et 5). Le joueur 3 passe alors dans la course pour le joueur 2 qui est passé dans son dos (6). Puis le joueur 2 passe en direction du point de départ.

Durée : 5 min

Exercice 3 : travail offensif  (36 min)

Mise en place tactique offensive

Travail de l’animation offensive en 8 contre 5.

Les joueurs sont disposés comme indiquer sur le dessin.

L’objectif est de travailler la circulation du ballon d’un côté à un autre du terrain pour déséquilibrer l’adversaire.

Pour marquer rechercher une passe en profondeur dans le dos de la défense pour un joueur lancé (milieu de terrain ou ailier qui rentre vers l’intérieur).

Travailler également les dédoublements des arrières latéraux surtout lorsque les ailiers possèdent le ballon pour créer une situation de 2 contre 1. Les latéraux doivent écarter au maximum pour « agrandir le terrain ».

Durée du travail : 3 x10 min avec 2′ de pause pour corriger les erreurs en questionnant les joueurs.

La séance ne dure pas plus d’une heure car il ne faut puiser dans l’énergie des joueurs.

Les exercices de passes en début de séance ont pour but de donner aux joueurs des automatismes dans des petits espaces afin qu’ils jouent rapidement en triangle (comme le Barça !).

 

Cette séance d’entraînement est une séance de milieu de semaine (ici mercredi). Il s’agit donc de travailler la résistance et la force spécifique au football. Ce sont les mouvements que les joueurs feront lors d’un match comme par exemple sauter à la tête, reculer, duel en 1 contre 1, changement de direction, prise d’appui, etc.

Voici les objectifs de la séance, toujours selon la méthode de la périodisation tactique

Tactique :

- Principes défensifs : défense sur des centres, pressing au milieu.

- Principes offensifs : conservation du ballon au milieu, animation des 3 milieux de terrain dans notre modèle de jeu, c’est-à-dire le 4-3-3.

Technique :

- Passes, contrôles de balle, centres, finition, techniques défensives, tête.

Physique :

- Résistance et force spécifique.

- Mental : capacité à jouer sous pression, résistance à la pression immédiate de l’adversaire, capacité à prendre une décision dans un laps de temps très court.

Mise en train : 10 min

Les joueurs effectuent des courses par paires sur 10 m : courses lentes, genoux en l’air, talons aux fesses, skipping, courses rapides, sauts.

Puis les joueurs effectuent des mouvements de stretching dynamiques.

Exercice 1 :  14 min

8 contre 5 sur un terrain de 30x20m.

6 attaquants (bleus) se tiennent à l’extérieur du terrain et deux à l’intérieur. Les attaquants extérieur ont deux touche de balle et les attaquants à l’intérieur qu’une seule touche de balle.

5 défenseurs sont à l’intérieur du terrain. Ils ne peuvent pas attaquer les attaquants qui se trouvent à l’extérieur.

L’objectif pour les bleus est de conserver le ballon en le faisant circuler de chaque côté du terrain.

Lorsque les défenseurs l’interceptent, ils le gardent à l’intérieur. Les attaquants à l’extérieur doivent alors rentrer à l’intérieur pour «presser» immédiatement à la perte du ballon. Une fois ce dernier récupéré, les attaquants ressortent pour reprendre leur position à l’extérieur.

Coaching :

  • Maintenir le terrain «grand» en phase de possession
  • Circulation rapide
  • Disponibilité des deux joueurs intérieurs
  • Recherche des deux joueurs intérieurs dans les intervalles
  • Déplacement des joueurs extérieurs pour être vu
  • Pressing à la perte du ballon
  • Réduction des espaces à la perte du ballon

Volume de travail :

3 séries de 4 min avec 45 secondes de pause

Exercice 2 : 20 min

3 ateliers par secteur de jeu. Circuit training dont l’objectif est de travailler la résistance et la force spécifique.

Atelier 1 : travail des défenseurs

4 défenseurs dans la surface de but contre 4 attaquants.

Situation de départ : un milieu passe à un des deux ailiers (qui s’écartent au maximum). L’ailier contrôle et conduit son ballon puis centre. En même temps, l’attaquant, le milieu et l’ailier opposé rentre dans la surface (courses de loin) pour essayer de marquer.

L’objectif pour les défenseurs est de défendre sur les centres.

A chaque but ou récupération des défenseurs, recommencer à partir de la situation de départ.

Coaching :

  • Coordination des défenseurs
  • Marquage serré dans la surface en restant concentrer sur les courses des attaquants
  • Communication entre les défenseurs
  • Courses des attaquants : un au premier, un au second et un au point de penalty.

Atelier 2 : travail des milieux

3 contre 3 dans le rond central comme indiqué sur le dessin.

Marquage individuel. Chaque joueur a un joueur assigné au marquage individuel. Il ne peut donc pas défendre sur un autre attaquant.

Coaching :

  • Pressing individuel
  • Pressing au milieu de terrain
  • Coordination des 3 milieux en phase défensive

Atelier 3 : travail des attaquants

1 contre 1 avec deux jokers comme indiquer sur le dessin.

Les joueurs jokers n’ont qu’une seule touche de balle. Les attaquants peuvent s’aider des jokers sur les côtés pour jouer des une-deux et éliminer plus facilement son adversaire.

Coaching :

  • Travail du une-deux pour pénétrer dans la surface de but
  • Gagner son duel offensif
  • Prise de risque

Volume de travail :

6 séries de 2,30 min avec 45 secondes de pause.

Exercice 3 : animation offensive des 3 milieux de terrain dans le modèle de jeu en 4-3-3

30 min

Progression 1 :

Dans la surface comme indiquer sur le dessin.

L’objectif pour les 3 milieux (à l’intérieur du terrain) est de conserver le ballon en s’aidant des joueurs à l’extérieur. Se joue alors un 7 contre 4.

Les 4 défenseurs défenseurs ne peuvent pas sortir de l’intérieur. Lorsqu’ils récupèrent le ballon, ils doivent le conserver contre les 3 milieux. Se joue alors un 4 contre 3.

Une fois que les 3 milieux récupèrent le ballon, se joue de nouveau un 7 contre 4.

Les joueurs extérieurs peuvent être des ailiers (sur les côtés), un attaquant (au fond), et un défenseur (sur la ligne médiane).

Coaching :

  • Disponibilité des mileux
  • Rechercher les intervalles
  • Jeu rapide en une ou deux touches de balles
  • Permutations entre les 3 milieux mais en maintenant toujours le triangle avec toujours un joueur en couverture (pointe vers le bas)
  • Agrandir le jeu lors de la conservation du ballon
  • Pressing à la perte du ballon
  • Distances courtes entre les joueurs en phase défensive
  • Réduire les distances

Volume de travail :

2 séries de 4 min avec 45 secondes de pause

Progression 2 :

Même exercice sauf que l’objectif pour les milieux est de marquer.

Pour entrer dans la surface, il faut qu’un milieu de terrain joue un une-deux avec l’attaquant (voir le dessin).

Volume de travail :

2 séries de 4 min avec 45 secondes de pause

Progression 3 :

Même consignes que la progression 2 sauf que maintenant pour marquer il faut passer à l’attaquant qui remise à un troisième joueur qui court entre les défenseurs. On travaille ici le une-deux-trois. Comme indiquer sur le dessin il faut que l’attaquant remise à un joueur venant de loin et à l’opposé, un peu comme le fait Xavi ou Iniesta ay FC Barça lorsqu’il se retrouve dans la surface. Ils ne sont pas au départ de l’action mais anticipe et effectue une course de pénétration au sein de la défense.

Volume de travail :

2 séries de 4 min avec 45 secondes de pause.

Exercice 4 : 12 min

Tournoi 5 contre 5 dans un espace réduit

3 équipes de 5 joueurs.

Jeu sans restrictions.

Demander aux joueurs de :

  • jouer rapidement
  • jouer des une-deux
  • jouer en triangle
  • presser à la perte du ballon
  • prendre des risques en tirant au but

Volume de travail :

6 séries de 3 min avec 1 minute de pause

 

Pour cette année 2012, je m’engage à mettre en ligne sur le blog 2 à 3 séances d’entraînement par semaine sur des thèmes tactiques bien précis.

Les séances d’entraînement suivront les principes de la Périodisation Tactique et de la méthodologie de la MPP (François Keiffer).

L’objectif recherché dans les séances d’entraînement sera de développer la créativité des joueurs de manière à jouer un football total c’est-à-dire offensif et beau à voir (comme le Barça !).

Voici ma semaine type d’entraînement (3 séances/semaine) avec la Périodisation Tactique :

Lundi  : résistance générale et spécifique au travers d’exercices qui développent l’aspect défensif (travail sur grands espaces, 7 contre 7, etc). Intensité moyenne et peu de pression mental (niveau d’exécution faible pour les joueurs)

Mercredi : force au travers d’exercices qui développent les principes offensifs (jeux réduits, 3c3, 4v4, etc). Forte intensité et grosse pression mental pour les joueurs qui devront prendre des décisions rapidement et seront dans des conditions difficiles.

Vendredi : travail de la vitesse dans le jeu (transitions et contre-attaques), coup de pieds arrêtés. Intensité moyenne et exécution relativement facile pour les joueurs.

Donc voilà à quoi ressemble ma semaine type avec mes joueurs.

La première séance a eu lieu Lundi 09 Janvier 2012. Il s’agit d’une séance de reprise.

Mon objectif est de redonner à mes joueurs les repères de la défense en zone principalement la ligne défensive. L’intensité des exercices sera moyenne. Les exercices ne seront pas difficile en terme d’exécution. Au niveau physique, je recherche à re-donner à mes joueurs leur capacité de résistance.

Exercice 1 : Mise en train (20 min)

Partie 1 : Coerver Box (8 min)

Dans la surface de réparation, 1 ballon/joueur. Les joueurs conduisent leur ballon sans sortir de la surface de but. Les joueurs exécutent les gestes techniques demandés par le coach :

- conduite libre 30″

- conduite pied droit 30″

- conduite pied gauche 30″

- conduite semelle pied droit 30″

- conduite semelle pied gauche 30″

- au coup de sifflet du coach passement de jambes pied droit 30″

- au coup de sifflet du coach passement de jambes pied gauche 30″

- au coup de sifflet du coach changement rapide de direction avec extérieur du pied droit 30″

- au coup de sifflet du coach changement rapide de direction avec extérieur du pied gauche 30″

- jongles pied droit 30″

- jongles pied gauche 30″

- jongles de la tête 30″

- au coup de sifflet du coach les joueurs  accélèrent jusqu’au second signal de l’entraîneur 1′

Partie 2 : 4 contre 2 (12 min)

Dans un terrain de 15×15 de dimensions 4 attaquants essaient de garder la possession du ballon contre 2 défenseurs.

Le joueur qui a fait une mauvaise passe échange sa place avec le défenseur qui est resté le plus longtemps.

Jeu à 2 touches de balles

Coaching :

- Demander aux joueurs de se déplacer pour être vu

- Ouvrir les angles de passes

- Le joueur qui a le ballon doit toujours avoir deux joueurs en soutien à ses côtés (un à droite et à gauche). Le troisième joueur se place à l’opposé entre les deux défenseurs.

Exercice 2 : 6 contre 4 sous forme de circuit training

Description

Dans une moitié de terrain les joueurs sont organisés comme indiquer sur le dessin.

L’exercice démarre lorsque le joueur central passe le ballon à un des deux milieux. Ces derniers passent au milieu pour un des deux ailiers qui entrent à l’intérieur après avoir effectuer des changements d’appuis entre les barres.

Les milieux sautent par-dessus les haies.

Les défenseurs (jaune)  – pendant ce temps – démarre à partir de la ligne de but et effectuent des sauts de haie. Puis ils se positionnent devant la surface pour empêcher les attaquants (bleus) de marquer un but.

Les bleus doivent profiter de leur avantage numérique pour vite attaquer le but.

Les jaunes doivent réduire les espaces et appliquer les principes de la défense en zone.

Coaching

  • Mouvement sans ballon
  • Appel vers le but en profondeur
  • Circulation & combinaison rapide (1 à 2 touches de balle)
  • Maintenir une défense en ligne et défendre en avançant
  • Travail du hors-jeu

Objectifs

Physique :

Résistance à la force explosive et capacité à répéter des efforts

Techniques :

  • techniques offensives : passes courtes, contrôles, centres, remises.
  • techniques défensives : interceptions, tacles, jeu de tête

Tactique :

  • Principes offensifs : attaque rapide, gestion de la supériorité numérique, finition des attaques, mouvement dans la surface de but. Possession du ballon, mobilité autour du porteur, démarquage d’appui/de soutien, occupation de tout l’espace, changement de jeu, circulation rapide du ballon.
  • Principes défensifs : neutraliser l’attaque adverse, éviter les tirs adverses, réduire les espaces, principes de la défense en zone (couverture, cadrage du porteur du ballon, déplacement/replacement), travail du Hors-jeu.

Mental :

Communication entre les joueurs, capacité à s’adapter aux situations de jeu.

Volume de travail

  • 2 séries de 6 répétitions
  • Temps de repos entre les répétitions : 1’15
  • Temps de repos entre les séries : 3’

Exercice 3 : travail des 4 défenseurs : défense en zone (21 min)

4 défenseurs contre 4 attaquants comme indiquer sur le dessin.

Les attaquants font circuler très lentement le ballon d’un côté à autre. Les défenseurs sortent sur le porteur lorsque le ballon est dans leur zone, puis se replace.

Les défenseurs mettent en application les principes de la défense en zone

Objectifs :

  • Cadrage sur le porteur
  • Déplacement et replacement
  • Couverture mutuelle

Volume de travail :

1 série de 5’ avec une pause de 2’

Progression 1 :

Deux attaquants sont ajoutés dans l’équipe des jaunes.

La situation démarre avec un milieu central. Ce dernier passe au milieu sur le côté. Le défenseur latéral sort sur le porteur. L’attaquant des jaunes appelle dans le dos du latéral le long de la ligne de touche.

Le défenseur central bleu suit l’attaquant jaune.

Le milieu extérieur jaune passe le long de la ligne de touche.

Le latéral bleu doit alors croisée sa course pour prendre la place du défenseur central.

Le second défenseur central prend au marquage le second attaquant et le latéral opposé rentre vers l’axe pour équilibre la ligne défensive et couvrir ses partenaires.

Objectif :

- Coordination entre le latéral et le défenseur central.

- Travail du défenseur central qui doit suivre l’attaquant qui part dans le dos du latéral qui lui ne voit pas l’attaquant et replacement du latéral qui prend la place du central

- Communication : les défenseurs doivent se parler pour ré-organiser la défense

Volume de travail :

1 série de 5’ avec une pause de 2’

Progression 2 :

Le jeu démarre toujours avec le milieu central.

Maintenant le milieu passe à un des attaquants qui remise sur le milieu opposé.

La défense doit alors remontée et défendre en avançant.

Le milieu qui vient de recevoir le ballon effectue une passe longue vers le but.

Les défenseurs doivent alors reculer et défendre sur un ballon aérien en profondeur.

Coaching :

  • Remontée du bloc équipe
  • Les défenseurs sur un long ballon doivent reculer avec les pieds et le corps vers leur propre but
  • Un défenseur sort sur l’attaquant pour disputer le ballon aérien et les trois autres viennent dans l’axe tout en reculant pour couvrir sur éventuelle déviation de l’attaquant

Volume de travail :

1 série de 5′ avec une pause de 2′

Exercice 4 : 5 contre 5 (16 min)

Mise en application des principes de la défense en zone vu dans l’exercice 3

Bleus : 4 défenseurs + 1 milieu

Jaunes : 4 milieux + 1 attaquant

Les jaunes marquent dans le grand but

Les défenseurs marquent en faisant une passe au coach qui se trouve sur la ligne médiane

Coaching :

  • bleus  : déplacement/replacement, cadrage du porteur du ballon, distance entre les joueurs (max 5 m)
  • jaunes : circulation rapide d’un côté à autre, changement de jeu, une-deux, etc.
  • Bien faire attention lorsque aux déplacements des défenseurs : surtout lorsqu’un attaquant appelle le long de la touche dans le dos du latéral

Volume de travail :

2 séries de 5’ avec pause de 3’ entre chaque série

Exercice 5 : 8 contre 8 (25 min)

Deux équipes de 8 joueurs

Deux grands buts. Jeu sur un demi-terrain

Jeu normal.

Le coach se tient au milieu (ici en rouge) avec un ballon. Lorsque le coach siffle, il met un deuxième ballon en jeu.

Les joueurs abonnent le premier pour se concentrer sur le nouveau ballon.

La première équipe qui prend le ballon attaque le but. L’équipe qui était en possession du ballon peut alors se retrouver défenseur.

Coaching :

  • Travail des transitions défensives : passage de l’attaque à la défense
  • Ré-organisation défensive
  • Circulation rapide, patience dans la construction et changement de jeu par des passes en diagonales

Volume de travail :

2 séries de 10’ avec une pause de 2’