Une bonne nouvelle pour tous les coach passionnés… la sortie du magazine Coaching International Football – inédit en France.

Au travers de ce magazine vous allez découvrir comment travaillent les entraîneurs du monde entier, posséder des exercices conçus par des coach étrangers et des séances d’entraînement faites par des entraineurs professionnels internationaux. Approfondissez également votre culture tactique grâce aux articles décortiquant des principes de jeu et en découvrant les exercices  pour les mettre en pratique sur le terrain.

Je vous en dis pas plus, regardez la bande annonce :

Image de prévisualisation YouTube

 

Livre : Secrets de Coachs

On 29 novembre 2011, in Revue de presse, by admin

Dans cet article je vais vous présenter un livre que j’ai apprécié. Pour tout vous dire je l’ai tellement apprécié que je l’ai lu en une heure !!!

Il s’agit du livre « Secrets de Coachs  » de Daniel Riolo et Christophe Pailler.

Alors de quoi parle-t-il ?

Ce sont des interviews des grands noms du coaching. Les plus grands entraîneurs de foot se confessent.

Voici les coachs interviewés dans le livre :

  • Carlo ANCELOTTI (ex Milan AC & Chelsea)
  • Rafa BENITEZ (ex Valencia, Liverpool & Inter Milan)
  • Carlos BIANCHI (ex Velez & Boca Juniors)
  • Vicente DEL BOSQUE (ex Real Madrid et actuel sélectionneur de l’Espagne)
  • Fabio CAPELLO (ex Milan AC, Juventus, AS Roma, Real Madrid & actuel sélectionneur de l’Angleterre)
  • Didier DESCHAMPS (ex AS Monaco, Juventus & actuel coach de l’OM)
  • Sir Alex FERGUSON (qu’on ne présente plus… Manchester United)
  • Luis FERNANDEZ (ex AS Cannes, PSG & Bilbao)
  • Ottmat HITZFLED (ex Dortmund, Bayern & actuel sélectionneur de la Suisse)
  • Gérard HOUILLER (ex Liverpool, Lyon)
  • Roger Lemerre (ex sélectionneur de l’Equipe de France et Tunisie)
  • Claude Le Roy (ex sélectionneur du Cameroun, Sénégal, Congo, etc.)
  • Marcello LIPPI (ex Naples, Juventus, Inter & ex-sélectionneur de l’équipe d’Italie)
  • Mircea LUCESCU (actuel coach du Shakhtar Donesk)
  • Guy ROUX (ex AJ Auxerre)
  • Arrigo SACCHI (ex Milan AC, Parme et inventeur de la défense en zone dans les années 90)
  • Philippe TROUSSIER (ex Japon et OM)
  • Louis VAN GAAL (ex Ajax Amsterdam, FC Barcelona, AZ, FC Bayern, et champion partout où il est passé…)
  • Jospeh Guardiola (actuel coach du Barça)

Au travers de ces simples interviews, on apprend beaucoup de la philosophie de chacun de ces entraîneurs. On y perçoit leur conception du jeu. Ce qui est formidable également c’est qu’il nous donne des conseils en matière de management dont la manière de gérer une équipe et certains cas de joueurs dit « star de l’équipe ».

Chacun d’eux retrace leur parcours, et on peut remarquer comment ils sont su surmonter et/ou rebondir après des échecs.

Ce livre est très intéressant car chaque coach parle de certains matchs clés, comment ils les ont abordés. Ils évoquent également leur coaching gagnant.

Personnellement j’ai appris beaucoup de détails qui vont m’aider dans les domaines suivants :

  • gestion de joueurs « clés »
  • gestion des règles de vie d’une équipe
  • comment lire un match
  • renforcer ma philosophie de jeu grâce aux conseils de coachs comme Van Gaal, Hiddink, Lippi voire Capello.
  • bien définir et préparer mes plans tactiques

Parlons maintenant des avantages du livre :

  • livre très rapide à lire (en une heure!)
  • beaucoup de conseils à apprendre
  • conseils très concrets et à mettre en pratique de suite !
  • très simple à lire
  • bien structuré

Mais il y a également des côtés négatifs. Voyons lesquels :

  • Il n’y a que du texte ce qui peut paraître pour certains un peu lourd.
  • on ne parle pas des méthodes d’entraînements de ces grands coachs. C’est bien dommage car c’est aussi connaître la méthodologie des entraînements des plus grands coachs qui nous intéressent.
  • toujours les mêmes questions posés par les journalistes. Un peu rébarbatif.

Ma note : 8/10

Procurez-vous le livre car il y a beaucoup de conseils (notamment des détails) qui une fois mis en pratique vous fera progresser énormément. J’en suis sûr vos joueurs apprécieront vos nouvelles habitudes.

En tout cas pour ma part je l’ai lu déjà deux fois !

Si vous voulez vous le procurer ou avoir plus de renseignements cliquez sur l’image du livre ci-dessous.

Je vais essayer de vous trouver un autre livre à résumer pour les semaines à venir.

 

L’exercice présenté ci-dessous est un des exercices que l’on voit souvent sur les terrains d’entraînements de clubs des Pays-Bas (surtout à l’Ajax d’Amsterdam) mais également au FC Barcelone. Ce genre d’exercice permet de travailler la qualité des passes dans un espace réduit et avec une grande vitesse d’exécution.

Quand on regarde le Barça jouer, on s’aperçoit qu’il redouble les passes et qu’il joue souvent en appui. Souvent l’on voit un appui sur un joueur (une-deux) pour une passe à un troisième joueur. Personnellement, j’utilise ce genre d’exercice comme échauffement pendant 15 à 20 minutes à chaque séance d’entraînement. Les joueurs auront par la suite l’habitude de jouer en une touche de balle, à grande vitesse et les une-deux deviendront automatiques.

Louis Van Gaal adore ce genre d’exercice et peut demander à son équipe d’y passer 45 minutes !

Je vous conseille de l’essayer, vous verrez rapidement des automatismes se créés.

La séquence démarre avec redoublement de passe entre le joueur 1 et 2 (3 passes). Puis le joueur 2 passe au joueur 3 qui joue un une-deux avec le joueur 4.

6 joueurs maximum par atelier.

Durée : 15 à 45 minutes

Points clés de coaching :

  • Qualité des passes (plat du pied, sans rebond, au sol)
  • Vitesse d’exécution
  • 1 touche de balle (2 max.)
  • Ouvrir son corps et ses épaules face au jeu pour accélérer le jeu.
  • Regarder où l’on va donner avant de recevoir.

Voici la vidéo de l’exercice :

Voici le descriptif :

 

Aujourd’hui je vous présente un exercice pour garder la possession du ballon dans un espace et réduit et changer le point d’attaque pour « balader » l’adversaire et le faire courir. Changer le point d’attaque permet également de trouver des espaces libres pour accélérer et changer de rythme.

L’objectif principal est de demander à vos joueurs de garder patience dans la conservation du ballon pour trouver les espaces et changer de côté.

Le jeu se déroule sur un terrain de 40x40m avec des zones « libres » de 5x5m chacune (il y en a 4 sur chaque côté du terrain). C’est un 6 contre 6 avec 1 joueur neutre.

Le joueur neutre joue avec l’équipe en possession du ballon.

Pour marquer, l’équipe qui a le ballon doit passer le ballon dans la course d’un troisième joueur en direction d’un carré (zone libre). Voir schéma ci-dessous :

L’equipe qui défend ne peut pas entrer dans les carrés (zone libre).

L’équipe avec le ballon doit regarder pour changer le point d’attaque en trouvant des partenaires dans des espaces libres.

C’est un exercice avec beaucoup de passes et de mouvements sans ballon.

L’avantage de cet exercice est d’entraîner Les passes rapides, la circulation rapide, la prise de décision rapide dans les petites espaces. Il y a beaucoup de mouvements et le jeu est très intense.

Cela permet également de travailler le pressing pour limiter la vision du jeu et d’éviter le changement du point d’attaque.

Bien faire attention aux joueurs sans ballon. Ils doivent faire des appels dans des espaces libres vers les zones libres.

 

Voici un exercice dont l’objectif principal est de travailler la transition défense-attaque. De plus, c’est un très bon exercice pour travailler la capacité aérobic. Cet exercice rentre parfaitement dans le cadre de la Périodisation Tactique.

Selon le microcycle de la Périodisation Tactique, cet exercice est à intègrer en milieu de semaine car il permet de travailler la résistance spécifique au football.

Objectif prioritaire (tactique) :
- travail de la transition défense-attaque, jeu vers l’avant à la récupération du ballo
- travail de la transition attaque-défense, pressing à la perte du ballon
- bloc equipe, réduire les distances

Description :

Deux équipes de 7 joueurs.
Au départ une équipe possède le ballon dans son camp. Deux joueurs adverses pressent dans le camp adverse.
Toutes les 5 passes réalisées par l’équipe qui conserve, un défenseur supplémentaire rejoint ses coéquipiers pour jouer un 7 contre 3. Ainsi de suite.
Lorsque les défenseurs récupèrent le ballon. Ils le passent à l’un de ses coéquipiers dans le camp opposé.
Des lors les deux défenseurs rejoignent leur camp et deviennent attaquants.
Deux des attaquants deviennent défenseurs et vont presser dans le camp adverse.
Après 5 passes deux nouveaux joueurs les rejoignent.
Ainsi de suite.
À chaque fois un joueur de l’equipe reste dans son camp pour être à la réception lors de la récupération.
L’équipe qui attaque marque un point toutes les 5 passes.

C’est un exercice très intéressant qui se rapproche beaucoup du match. Il est très intensif et permet de travailler beaucoup d’aspects tactiques (possession, pressing, transitions). Il y a très peu de temps mort.

 

Voici la deuxième partie des séances d’entraînements de Luis Enrique (ancien coach du Barça) à l’AS Roma. Pour rappel, comme mentionné dans la première partie, Luis Enrique est un ancien entraîneur du Barça. Il veut imposer le style du FC Barcelone à son équipe italienne. Voilà trois autres exercices. Du pur bonheur…

Exercice 3 : 6 contre 6 + 1 joker

L’objectif de cet exercice est de travailler la conservation du ballon au milieu de terrain et changer de rythme par une prise d’appui avec un pivot. C’est le moment clé pour accélérer. Comme le fait le FC Barcelone en match, dans cette vidéo nous pouvons voir que cela se fait avec un une-deux avec le pivot suivi d’une pénétration rapide dans le camp adverse. Tout est expliqué dans la vidéo ci-dessous :

Image de prévisualisation YouTube

Exercice 4 : 7 contre 7 sur 3/4 du terrain

Il s’agit ici d’un 7 contre 7 + 2 gardiens sur 3/4 du terrain (des buts jusqu’à l’entrée de la surface adverse).

Les deux équipes jouent en 4-2-1.

L’objectif ici est de travailler la ressortie du ballon à partir du gardien. On s’attache ici à bien construire, à repartir propre de derrière. Il faut se focaliser sur les 4 défenseurs mais aussi sur les mouvements des deux milieux.

Points clés  :

- 4 défenseurs doivent agrandir le terrain (s’écarter sur la largeur) : les deux défenseurs latéraux s’écartent vers ligne de touche et prenne l’espace devant eux. De cette manière les deux défenseurs centraux s’écartent chacun vers un coin de la surface de réparation. Ainsi toute la largeur est occupée et les attaquants adverses auront un grand espace à couvrir pour effectuer un pressing et donc auront dû mal à défendre. Voir cet article pour en savoir plus sur le positionnement des défenseurs pour repartir du gardien.

- mouvement des milieux de terrain : ils doivent toujours être en soutien lorsque les latéraux possèdent le ballon. Ils ne doivent être jamais sur la même ligne. Il y en a un qui vient chercher le ballon, l’autre prend l’espace devant lui. Encore plus important, leurs déplacements dans les intervalles de manière à ce qu’ils retrouvent libre de marquage. Enfin ils doivent être toujours en mouvement car ce sont qui « mènent » le jeu.

Image de prévisualisation YouTube

Exercice 5 : Travail des transitions

Un des grands principes de jeu du FC Barça est, à la récupération du ballon, de vite amener le ballon dans le camp adverse puis de ralentir le jeu pour construire, faire vivre le ballon. Guardiola aime que son équipe ait le ballon dans le camp opposé car pour lui plus le ballon est loin de son but, mieux il se porte.

Donc nous avons ici un exercice avec trois équipes de 5 et deux jokers sur les côtés. Dans le demi-terrain A, l’équipe 1 attaque l’équipe 2 avec l’aide des joueurs placés sur les côtés. Lorsque l’équipe 2 récupère le ballon, elle doit vite chercher à aller dans le camp adverse où attend l’équipe 3. Une fois le ballon dans le camp opposé, l’équipe 2 cherche à temporiser pour mettre en place son jeu et permettre aux joueurs de bien prendre tout l’espace (« agrandir le terrain » ou « ouvrir les espaces » selon Guardiola) toujours avec l’aide des deux jokers sur le côté.

Il faut donc profiter de l’avantage numérique.

Points clés :

- Possession du ballon : ne pas perdre le ballon, patience dans la construction, agrandir le jeu (recherche des côtés), déplacement des joueurs sans ballon dans les intervalles, circulation rapide du ballon.

- Non possession du ballon : réduire les espaces, pressing sur le porteur du ballon (le joueur le plus près du ballon effectue le pressing)

- Transition : à la récupération du ballon, chercher le joueur libre et vite remonter le ballon dans le camp adverse.

Image de prévisualisation YouTube

Rendez-vous à la semaine prochaine pour la suite…

 
Le FC Barcelone est une référence dans le football moderne. Cette Dream Team est considérée comme la meilleure de tous les temps. Elle impressionne par son style de jeu, spectaculaire, léché et terriblement offensif. Mais ce n’est pas tout ! Elle est aussi la meilleure défense du dernier championnat d’Espagne et de la Ligue des Champions… C’est un modèle tactique pour tous. Alors quel est le secret du Barça ? Le TRAVAIL tout simplement ! Des entraînements simples et efficaces. C’est ce que je vous propose de voir dans une série d’articles où vous allez découvrir les exercices made in Barça. Les exercices sont réalisés par le coach de l’AS Roma, Luis Enrique ancien joueur – mythique – du Barça et ancien entraîneur de la réserve. Avec lui, la seconde équipe du club catalan à accéder à la seconde division et en deux saisons a terminé avec la meilleure attaque. Le club pensé à lui pour la succession de Pep Guadiola quand ce dernier s’arrêterai. Mais Luis Enrique a décidé de tenter l’aventure italienne. Lors de sa première conférence de presse il a déclaré vouloir jouer en 4-3-3 et jouer le même style que le Barça. Selon ses dire il suffit d’avoir des joueurs avec les bonnes caractéristiques et les bons exercices. Exercices qu’il a copié sur Pep Guardiola puisque Luis Enrique a passé une saison aux cotés de Pep à l’entraînement. Découvrons aujourd’hui les deux premiers exercices…

Exercice 1 : travail de la remontée du ballon et de la conservation dans le camp adverse.

L’exercice démarre avec le gardien qui joue une remise en jeu. Ce dernier passe aux défenseurs et s’en suit une longue conservation du ballon définit préalablement par Luis Enrique et montré aux joueux sur l’Ipad du coach. Notez où est placé Luis Enrique – au milieu du terrain pour « coacher »ses joueurs.

Exercice 2 : travail de relance des défenseurs sur une remise en jeu

Il s’agit d’un exercice qui apprend aux défenseurs centraux et milieu devant la défense à se déplacer et à bien conserver le ballon lors d’une remise en jeu.

Au départ les 2 défenseurs et milieu défensif se placent au plot jaune. Au signal les deux centraux se déplacent chacun au coin de la surface de réparation (sur le côté). Il y a alors un espace libre au centre pour le milieu défensif (Busquet).

La ligne défensive est alors composée de 3 joueurs ce qui permet de faire tourner le ballon latéralement d’un côté à un autre du terrain pour attirer l’équipe adverse. Et dans l’animation du Barça cela permet aux défenseurs latéraux de monter sans ballon vers la ligne médiane pour créer une ligne de 4 joueurs avec les 2 milieux offensifs (Xavi & Iniesta).

Voici l’entraînement de Luis Enrique :

Image de prévisualisation YouTube

Regardez maintenant le résultat en match avec ces deux vidéos.

Phase de possession (exercice 1) :

Image de prévisualisation YouTube

Relance des défenseurs (exercice 2) (regardez la vidéo en entier, ça vaut le coup !!!):

Image de prévisualisation YouTube

 

Etude de cas : Manchester United

On 13 septembre 2011, in Non classé, by admin

4v4 – Manchester United

Voici un article consacré à la formation dans un des meilleurs clubs anglais et européens, Manchester United. Dans un de mes articles intitulé « Pourquoi le 4 contre 4 à l’entraînement est le meilleur moyen d’apprendre le football » j’expliquais pourquoi entraîner votre équipe avec des 4 contre 4 était très important car c’est LE jeu qui se rapproche du plus de la réalité du match. Et par ce jeu vous développerez tous les éléments que l’on retrouve en match à savoir la technique, la tactique, le physique et le mental. Le 4v4 est le « schéma pilot » à  Manchester United », c’est-à-dire que les joueurs s’entraînent à 90% de leur temps sous la forme du 4v4. Et Manchester United a réalisé une étude scientifique sur le sujet…

1/ 4v4 Programme

* Les formes de 4v4

Il existe plusieurs formes de 4v4, en voici quelques-unes (les plus utilisées à Manchester United)

- 4v4 plus 2 gardiens

- 4v4 sur 2 buts : 4v4 avec deux buts sans gardiens

- 4v4 sur 4 buts :  4v4 avec quatre buts comme goals (possibilité de marquer sur 2 petits buts/portes pour chaque équipe)

- 4v4 Stop Ball : les joueurs doivent arrêter le ballon derrière la ligne adverse pour marquer

* Structure

- Durée : 8 minutes/match avec 2 minutes de repos

- Règles pour marquer : aucun score est conservé/noté (accent sur le développement du jeu et non du résultat, oublier le résultat – concentration sur le jeu et le plaisir)

- Coaching : très peu de coaching. Beaucoup d’encouragements positifs. Laisser les joueurs trouver eux-mêmes les solutions aux problèmes posés par le jeu. Ne pas crier et ne pas imposer une discipline stricte.

2/ Analyse Quantitative

Lors de cette étude menée sur une saison entière, voici ce que les 4v4 apportent aux joueurs :

-Reconnaissent les situations récurrentes et apportent des réponses plus rapides

- Il n’y a pas deux situations identiques ce qui favorise leur capacité à « réfléchir »

- Reconnaissent et interprètent leurs propres expériences et arrivent à proposer une solution adéquate

- Par la répétition , les joueurs développent leur capacité  à « lire le jeu ».

* 4v4 versus 8v8 :

Ici l’étude nous démontre en moyenne les avantages d’entraîner sous la forme du 4v4 par rapport à 8v8. Voici ce qu’apporte de plus un 4v4 qu’un 8v8 (moyenne) :

1. 135% plus de passes

2. 260% plus d’occasions de buts (tir au but)

3. 500% plus de buts marqués lors d’un 4v4 que d’un 8v8

4. 225% plus de 1v1 joués

5. 280% plus de dribbles

3/ Statistiques

Ce tableau montre pour chaque type de 4v4 le nombre de passes réalisées, le nombre de tir au buts (occasions de buts), le nombre de buts marqués, le nombre de 1v1 et le nombre de dribbles tentés (statistiques sur une période de 8 minutes):



 

Suite de mon défi avec cette quatrième séance d’entraînement.

Dans le microcycle – méthode de la périodisation tactique – nous avons travaillé la force spécifique au football c’est-à-dire des exercices où l’on va retrouver des sauts, des duels aériens, des prises d’appuis, des changements de direction, etc.

Les objectifs tactiques pour cette séance d’entraînement sont les suivants :

- changer le point d’attaque

- recherche des arrières latéraux dans la conservation du ballon

- garder la conservation / patience dans la conservation

- changement de rythme

- pressing dans le camp adverse

- bloc équipe

Tous ces objectifs n’ont qu’un seul but : développer notre Modèle de Jeu, le 4-3-3.

Dans le but d’allier le physique au travail tactique nous avons travaillé sur des surfaces assez grandes d’environ 30x40m.

Passons au contenu de la séance.

Exercice 1. 7vs7 + 2 arrières latéraux en joker

Règle du jeu :

Marquer dans un des trois buts (portes). Encourager les joueurs à change le jeu en utilisant les joueurs neutres (vert/arrières latéraux) pour créer des opportunités de buts.

Terrain de 40×30 m

Durée : 3×3′ + 1′ récupération soit 12′

Objectifs tactiques :

- changer le point d’attaque

- recherche des arrières latéraux

- disponibilité des arrières latéraux

- circulation rapide au milieu de terrain

Exercice 2 : 8v8 changement de rythme après une phase de conservation du ballon

Règle du jeu :

Au départ chaque équipe joue la conservation du ballon sans chercher à marquer. Chaque joueur a un numéro. L’entraîneur appelle 4 numéros d’une équipe (par ex : bleu 1,2,3,4). Ces joueurs doivent alors quitter le terrain et en sprint contourner les poteaux situés à 20 mètres à l’extérieur du terrain.

Pendant ce temps se joue un 8v4 jusqu’à ce que les 4 joueurs reviennent dans le terrain.

L’équipe en supériorité numérique doit alors chercher à marquer rapidement avant que les 4 adversaires reviennent sur le terrain. Chaque équipe ne peut marquer que lorsqu’elle se retrouve en supériorité numérique.

Ci-dessous schéma quand l’entraîneur appelle 4 joueurs qui sprint autour des poteaux :

Durée : 3×4′ + 1′ de récupération soit 15′

Objectifs tactiques :

- Garder la possession / patience dans le but de trouver des espaces

- Changer de tempo

- Profiter de l’espace créé pour accélérer le jeu

- Prise de décision

- Apprendre à défendre en infériorité numérique sur une contre-attaque


Exercice 3 : 6vs6 pressing dans le camp adverse

Règle du jeu :

Démarrer avec une relance à la main du gardien sur ses défenseurs.

Les 6 attaquants doivent alors presser l’adversaire en réduisant les espaces et en coupant la possibilité de ressortie du ballon en serrant l’adversaire et en se plaçant dans les intervalles.

Durée : 4×4′ + 1′ de récupération soit 20′

Objectifs tactique :

- Pressing dans le camp adverse

- Couverture

- Distance entre les joueurs (max. 5 à 6 mètres)

- Laisser côté opposé libre pour apporter surnombre autour du ballon

- Le joueur le plus près du ballon doit immédiatement presser le porteur du ballon

- Prise à 2 du porteur du ballon adverse

Exercice 4 : Tournoi 4v4

Surface de terrain : double surface de réparation avec 2 buts et 2 gardiens

Trois équipes dont deux s’affrontent. Matchs de 2,30 minutes. Le gagnant reste et le perdant sort

Objectifs tactiques :

- circulation rapide

- créer immédiatement une occasion de but

- prise de risque : tir de loin

- jeu de combinaison : une-deux, jeu en traingle

- recherche des passes et déplacements dans les inetrvalles

- marquage serré

- pressing : le joueur le plus prés doit presser le porteur du ballon

- transition attaque-défense et défense-attaque

Notes : contenu très intéressant, les joueurs sont de plus en plus réceptifs et ont du mal à finir les séances d’entraînements. Cela est dû aux charges de travail. Eux-même reconnaissent qu’ils n’ont pas l’impression de faire du travail physique mais en ressentent les effets.

Les principes de jeu commencent à être bien assimilés et tactiquement l’équipe progresse de plus en plus. J’ai l’impression que le Modèle de Jeu est déjà en place. Et dire que ce n’est que la quatrième séance d’entraînement…

 

Dans le France Football du mardi 23 août 2011, j’ai lu une interview de John Terry, la capitaine du FC Chelsea.  Et il a parlé de la méthode de son coach André Vilas Boas, disciple de José Mourinho (son adjoint pendant 8 saisons). Ce dernier utilise la périodisation tactique. Je me suis dit que ce serait pas mal de vous mettre un extrait de cet interview qui vous montre les points forts de la Périodisation Tactique. De plus, si le coach de Chelsea l’utilise alors pourquoi pas vous ?

FF = France Football

JT = John Terry

FF : Le 4-3-3 est la formation qui vous a apporté le plus de réussite par le passé…

JT : Oui. Personnellement, je préfère le 4-3-3. Selon moi, ce système pose davantage à nos adversaires et nous permet de trouver des espaces qui font mal aux équipes moins costaudes que nous.

FF : André Vilas-Boas a-t-il changé depuis son précédent passage au club (comme adjoint) ?

JT : A l’époque (de 2004 à 2007) Mourinho s’occupait de tout et André (alors son adjoint) n’avait pas la liberté de faire ce qu’il voulait. Aujourd’hui il fait des choses qui vous fait des choses qui vous font penser : « Ca, c’est très mourinhesque ». Il  a confiance en lui, croit profondément en ce qu’il vous dit et sait communiquer cette conviction. Quand il parle, il vous convainc que ce qu’il dit est juste, que ce soit sur la façon dont il veut que vous jouiez ou sur votre comportement. Son attitude est parfaite. J’ai été vraiment impressionné par l’accent qu’il porte sur les entraînements. En présaison, généralement, on court. Là, dès le premier jour, il nous a montré comment il voulait qu’on joue, qu’on fasse le pressing. Ils nous a dit que ça prendrait du temps et des matchs pour intégrer ça. Il pense déjà au deuxième, au troisième match. Il veut qu’on accélère les transitions, qu’on joue plus haut, en pressant davantage… C’est là dessus qu’on a travaillé.

Voilà ce sont juste deux paragraphes mais très enrichissant. Au travers de cet article nous pouvons voir que même André Vilas-Boas dès les premiers entraînements travaillent avec le ballon mais surtout met l’accent sur la tactique. Selon John Terry, leur coach met en avant dans ses entraînements des principes de jeu comme le pressing, les transitions, le bloc équipe. Et encore une fois dès les premières séances. Et l’aspect physique vient en second.

Alors n’hésitez pas à travailler tout de suite vos principes de jeu et de mettre en place votre Modèle de Jeu.